A la une

Abdelfatah Saied : Les dernières pluies ont redonné espoir aux agriculteurs et comblé le déficit pulviométrique…

today28/10/2021

Arrière-plan
share close

Abdelfateh Saied,  directeur  général du département de la production agricole au ministère de l’agriculture,  a déclaré, lors de son passage dans l’émission Smart Conso, que la pluie est un peu tardive par rapport aux années dernières pour la campagne 2021-2022, et elle a été, dans certaines régions, au dessous des moyennes habituelles.

بفضل غزارة الأمطار.. توقعات بموسم فلاحي جيد في المغرب

Les dernières pluies ont redonné espoir aux producteurs et aux grandes cultures, d’après lui, ajoutant que le rythme de vente des graines s’est amélioré. Il a estimé que ces pluies seront de nature à améliorer les pâturages, contribuant ainsi à diminuer les quantités des fourrages achetés par les agriculteurs. 

Il est à noter que les différentes administrations et structures professionnelles des agriculteurs au gouvernorat de Béja ont unanimement avancé que les dernières pluies représentent un tournant dans cette saison agricole, touchant particulièrement les grandes cultures et les oliviers.

Le directeur régional de l’agriculture de Béja, Abderraouf Jaziri a indiqué hier, mercredi 27 octobre 2021, lors de la réunion tenue au siège du gouvernorat, en présence du gouverneur, Mohsen Moez Mili, que les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 72 heures ont comblé le déficit pluviométrique des mois de septembre et d’octobre de cette année. Ce qui permettra le lancement de la campagne 2021-2022.

هطول الأمطار في الفترة الأخيرة لن يكون له تأثير سلبي على صابة الحبوب -  الإذاعة التونسية

Pour sa part, le directeur régional de l’agriculture et de la pêche maritime, Chokri Dajbi, a fait savoir que les conditions climatiques actuelles sont encourageantes et favorables pour démarrer pour les agriculteurs, mettant l’accent sur la hausse des prix de semence, considérée inéquitable par les agriculteurs, appelant à cet effet le  gouvernement et les différents acteurs dans le domaine à revoir le prix référentiel des semences, estimé à 85 dinars.

 

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Le lancement de la première plateforme numérique dédiée à l’agriculture biologique

Yosra Chaibi, secrétaire général de l’Union nationale des opérateurs de la filière bio (UNObio), s’est exprimée aujourd’hui, jeudi 28 octobre 2021 sur les défis environnementaux  de l'heure, comme la pollution de l’eau, la désertification et la diversité biologique de plus en plus en péril, notant que l’agriculture biologique en Tunisie  ne représente pas plus de 1% de l’ensemble des terres agricoles, soit 350 mille hectares. Malgré ce fait, cette superficie […]

today28/10/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%