A la une

Abdelkader Boudriga : L’intervention du FMI ne couvrira que 20% des besoins financiers de la Tunisie

today15 novembre 2021

Arrière-plan
share close

Abdelkader Boudriga, président du Cercle des financiers tunisiens, s’est exprimé ce lundi 15 novembre 2021, sur les impacts de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie, indiquant que ce déclassement aura de graves répercussions sur l’économie nationale, et ce, même dans l’hypothèse où la Tunisie parvienne à conclure un accord avec le Fonds monétaire international (FMI).

Lors de sa présence dans l’émission Ecomag,Boudriga a mis en garde contre la sollicitation du marché international avant la conclusion d’un accord avec le FMI, puisque cela pourrait considérablement réduire le taux d’intérêt des prêts étrangers. D’ailleurs, l’intervention du FMI couvrira à peine 20% des besoins financiers de la Tunisie, réitérant que le recours au marché international n’est point, aujourd’hui,la meilleure alternative.

Boudriga a mis l’accent sur la nécessité de mettre en place une vision stratégique concernant les prochaines réformes pour que l’intervention du FMI ne soit pas une simple aide financière visant à combler le déficit budgétaire. Dans la même veine, il a souligné que le FMI exige un plan d’action exécutable sur 10 ans au moins, ajoutant que ces conditions sont essentiellement liées à la finance publique et ne se rapportent pas à des stratégies ou visions réformistes.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

رياض الشعيبي

A la une

Riadh Chaïbi : Si le Mouvement Ennahdha s’était fermement opposé aux mesures du 25 juillet, ses sièges et bureaux n’auraient pas été saccagés et incendiés

Au micro de Walid Ben Rhouma, le conseiller politique du président du Mouvement Ennahdha, Riadh Chaïbi, a déclaré que la manifestation du 14 novembre, organisée par la coalition “Des citoyens contre le coup d’Etat’’ vise à réactiver l’application de la Constitution et la suspension des mesures exceptionnelles annoncées par le président Saied le 25 juillet, ainsi que le décret n° 117 du 22 septembre 2021. Il a indiqué que le […]

today15 novembre 2021


Articles similaires

A la une

« Florona » n’est ni un nouveau variant ni un nouveau virus!

Le membre du Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Mahjoub El Ouni, s’est exprimé, lors de son intervention dans le programme Smart-Conso, sur la maladie dite “Florana”, précisant qu’il s’agit d’une double infection à la grippe saisonnière et au covid-19. Il a noté qu’il ne s’agit pas ni d’un […]

today20 janvier 2022 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%