A la une

Abdellah Labidi : La suspension de la section tunisienne au sein des instances de l’APF est sans incidences sur les rapports diplomatiques de la Tunisie

today14 octobre 2021

Arrière-plan
share close

L’ancien diplomate et analyste politique, Abdellah Abidi, s’est exprimé dans une déclaration accordée ce jeudi 14 octobre 2021, à radio Express Fm, sur la suspension de la section tunisienne au sein des instances de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF), expliquant cette suspension ne sera pas de nature à altérer l’image de la Tunisie ni ses rapports diplomatiques avec les autres pays et que cela est en quelque sorte, insignifiant.

 Il a précisé que l’activité de l’APF est essentiellement de nature associative de la société civile et que sa décision est sans incidence sur l’image et le poids de la Tunisie.

Rappelons que le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) a décidé mardi 12 octobre 2021, de suspendre la section tunisienne au sein de ses instances. La même décision a été prise à l’encontre des sections tchadienne et guinéenne, ainsi que la mise sous alerte de la section de la République centrafricaine.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion tenue en visioconférence sous la présidence de Francis Drouin, Premier Vice-président de l’APF, et rassemblant plus d’une vingtaine de parlementaires francophones, et ce, en raison de “l’évolution de la situation politique dans ces trois pays”. Il a été convenu “d’accompagner davantage les parlements en situation de crise ou de transition vers le rétablissement de l’ordre constitutionnel et la démocratie”, précise le même communiqué.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

La suspension de la section tunisienne au sein des instances de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

Selon un communiqué publié mercredi 13 octobre 2021 sur son site officiel, le Bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) a décidé, mardi 12 octobre 2021, de suspendre la section tunisienne au sein de ses instances. La même décision a été prise à l’encontre des sections tchadienne et guinéenne, ainsi que la mise sous alerte de la section de la République centrafricaine. Cette décision a été prise à l’issue […]

today14 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%