A la une

Ammar Dhia : La culture du Black Friday est encore timide en Tunisie

todaynovembre 30, 2021

Arrière-plan
share close

Le président de l’Association tunisienne de défense du consommateur (ODC), Ammar Dhia, a dit que la tradition du Black Friday est nouvelle en Tunisie comme c’est le cas d’autres pays européens et américains, expliquant qu’elle renvoie à un commerce ciblant les sociétés consommatrices et organisée chaque année, pendant la dernière semaine du mois de novembre, avant les festivités de la fin de l’année.

L’invité de l’émission Smart-Conso a souligné que cette culture crée une sorte de dynamisme à travers les promotions et réductions pour attirer plus de clientèle, indiquant que cette culture s’est peu à peu ancrée en Tunisie et qu’elle a connu un essor, notamment via l’e-commerce.

D’ailleurs, cette culture touche, particulièrement, une frange de consommateurs qui suivent de près cette occasion en ligne, selon ses dires, ajoutant que cette tradition est jusqu’alors, assez timide en Tunisie malgré les efforts déployés par les commerçants au niveau du marketing et de commercialisation.

Le président de l’ODC a souligné qu’on ne peut pas mettre sur le même pied le marché tunisien et les autres marchés, vu la modestie du pouvoir d’achat des tunisiens. Par ailleurs, le marché de la fripe en Tunisie est plus attrayant pour les tunisiens, ce qui a conduit certaines boutiques à changer leur vocation et se convertir en friperie.

Et d’ajouter que le Black Friday n’est pas soumis à une réglementation légale comme c’est le cas des soldes estivales et hivernales.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Khalifa Chibani : Grâce à la confiance des tunisiens en l’institution sécuritaire et militaire, la Tunisie a pu faire face au terrorisme

L’ancien colonel-major et ancien porte-parole du ministère de l’intérieur, Khalifa Chibani, a affirmé, au micro de la radio Express Fm,  que la Tunisie a fait des progrès importants dans la lutte contre le terrorisme. Cependant, le terrorisme n’a pas été totalement éradiqué dans la mesure où de véritables menaces persistent, et le dernier attentat devant le ministère de l’intérieur en est la preuve. Lors de son passage dans l’émission Expresso […]

todaynovembre 30, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%