A la une

Anis Ben Abdellah : La loi de finances 2022 n’a pas prévu de mesures incitatives à l’investissement

todaydécembre 29, 2021

Arrière-plan
share close

L’expert comptable, Anis Ben Abdellah, a fait remarquer aujourd’hui, le 29 décembre 2021, que la loi de finances 2022 n’a pas prévu assez de mesures incitatives à l’investissement, mettant l’accent sur la pertinence de la mesure relative à la hausse des parts de vente sur le marché local de 30% à 50% du chiffre d’affaires des entreprises totalement exportatrices.

Invité de l’émission Eco-Mag, Ben Abdellah a estimé que l’autorisation des entreprises à réévaluer leurs biens fonciers bâtis et non bâtis est une mesure avantageuse  qui permettra aux entreprises en difficultés économiques de renforcer leurs fonds propres.

A vrai dire, la loi de finances 2022 n’a pas prévu des mesures incitatives à l’investissement, mais plutôt des mesures fiscales dont l’exonération fiscale.

Quant aux contribuables soumis au régime forfaitaire, la loi de finances 2022 n’a pas prévu l’augmentation des impôts imposés à ces personnes, notant que plusieurs activités doivent être soumises au régime réel.

Il a expliqué, dans ce sens, que le régime forfaitaire s’applique aux professions industrielles et commerciales et ne s’applique pas aux professions libérales. Actuellement, le bénéfice est calculé dans le cas des professions libérales à titre forfaitaire, tandis que l’impôt est calculé sur la base du chiffre d’affaires.

L’accent a été aussi mis sur la suspension du régime suspensif en matière de TVA pour les sociétés de commerce international (SCI) et les sociétés de services totalement exportatrices, indiquant qu’il s’agit d’une mesure dangereuse qui affectera les entreprises de commerce international étant donné que ces entreprises achètent des produits locaux pour les exporter à d’autres pays. Ainsi, leur imposer l’achat des produits tunisiens, soumis à la TVA, nuira considérablement  à leurs activités.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Iyadh Elloumi : La Rencontre Nationale pour le Salut compte poursuivre Kais Saied et Najla Bouden en justice

Iyadh Elloumi, activiste politique et membre de la “Rencontre nationale pour le Salut”, a affirmé que la loi de finances 2022 est une loi illégitime puisqu’elle a été publiée par décret-loi illégal. A cet effet, il a annoncé que la “Rencontre nationale pour le Salut” va poursuivre en justice, le président de la République, la cheffe du gouvernement, la ministre des finances et tous ceux qui vont appliquer cette loi. […]

todaydécembre 29, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%