A la une

Bassem Neifar : Le déficit budgétaire a atteint 3.789 milliards de dinars à fin septembre 2021

today3 décembre 2021

Arrière-plan
share close

L’analyste financier, Bassem Neifar, a fait savoir que le déficit budgétaire a atteint 3.789 milliards de dinars à fin septembre 2021, et ce, sans compter les revenus de privatisation et les dons.

Lors de son passage dans l’émission Ecomag, il a indiqué que le déficit budgétaire prévu par la loi des finances complémentaires pourra atteindre 10 milliards et 627 millions de dinars. En effet, les dépenses de l’Etat dépassent ses revenus de 6.627 milliards de dinars. Une partie de ce déficit sera couverte à travers le marché intérieur qui pourra fournir 2.540 milliards de dinars par la voie des opérations de souscription à la troisième tranche de l’emprunt obligataire national 2021.

Au total, le déficit budgétaire de l’Etat tunisien en 2021 s’établit à 10.417 milliards de dinars, et à 3.789 milliards de dinars à fin septembre, et que le reliquat entre ces deux valeurs, c’est-à-dire, la somme de 6.627 milliards de dinars représentent  le déficit budgétaire durant les trois derniers mois de 2021. 

Et d’ajouter qu’il est possible de combler ce déficit à travers le marché intérieur et les revenus fiscaux qui se sont améliorés ces derniers mois, rappelant que d’habitude la loi de finances est généralement publiée à la fin du mois de décembre de chaque année. 

“Il est peu probable que la loi de finances ne soit pas publiée d’ici la fin du mois”, a-t-il affirmé.

Dans le même contexte, il a indiqué que le président Saied peut émettre des décrets présidentiels pour une durée de trois mois, conformément à la loi, considérant que le problème financier de la Tunisie est plutôt lié à son inaptitude à gérer ses dépenses qui comprennent notamment les charges salariales et les subventions.

Neifar a poursuivi que le taux de remboursement des dettes extérieures de la Tunisie en 2022 sera inférieur au taux enregistré au cours de cette année durant laquelle la Tunisie a remboursé 2.7 milliards de dinars selon le rapport du Fonds monétaire international (FMI).

Et de poursuivre qu’il est temps d’entamer les grandes réformes et de trouver des solutions avec le FMI au cours des premiers quatre mois de l’année 2022.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Adnen Hajji : Le Mouvement Ennhdha sera de retour si le processus du 25 juillet échoue

Le président du conseil central du Mouvement “La Tunisie en avant” et député au Parlement gelé, Adnane Hajji, a déclaré, ce vendredi 3 décembre 2021,  qu’il importe peu que l'anniversaire de la révolution soit célébré le 17 décembre ou le 14 janvier et que ce changement de date n'intéresse pas les tunisiens. Au micro de Walid Ben Rhouma, l’invité de l’émission Hdith Essea3a a mis en garde contre le flou […]

today3 décembre 2021 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%