A la une

De quelques dépassements commis dans les centres de détention et les prisons ( d’après le rapport de l’Instance nationale de prévention de la torture)

today21 septembre 2021

Arrière-plan
share close

Le président de l’Instance nationale pour la prévention de la torture (INPT), Fathi Jaray, s’est exprimé sur les dépassements commis dans les centres de détentions et les prisons en se référant au rapport de l’Instance du mois d’août basé sur les visites inopinées aux lieux de détention.

La majorité de ces dépassements, selon Fathi Jarray, se rapportent à la violation de la loi, et ce, particulièrement au cours des premières heures d’arrestation dont notamment l’irrespect des garanties reconnues par la loi au suspect, à savoir l’examen médical, l’information de sa famille et la présence de son avocat lors de son audition.

Le rapport de l’INPT a également mis l’accent sur la quasi-absence du respect des conditions d’hygiène et des protocoles sanitaires dans les centres de détention.

Parmi les dépassements constatés par l’INPT lors de ses visites aux prisons, Jarray a cité le manque d’aération, ainsi que la mauvaise qualité des repas, la médiocrité des services sanitaires, et la faiblesse du taux des prisonniers vaccinés.

S’agissant des personnes assignées à résidence, il a noté que la majorité de ces personnes n’ont pas reçu les décisions d’assignation, et qu’elles ont été oralement informées, d’autant plus que même ceux qui l’ont reçues, elles ne connaissent pas jusqu’alors les motifs de leur assignation à résidence.

Et de poursuivre que ces personnes sont interdites de travailler et que les membres de leurs familles sont soumis à des formalités restrictives de liberté, notamment en ce qui concerne l’interdiction de voyage.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Abdellatif Mekki : Le président Saied a officiellement suspendu la Constitution

“Le président Saied a officiellement annoncé la suspension de la Constitution”. C’est ce qu’a indiqué le dirigeant au sein du Mouvement Ennahdha, Abdellatif Mekki, au micro de la radio Express Fm, ce mardi 21 septembre 2021. Mekki a dit qu’on n’est pas obligé de passer par la suspension de la Constitution pour réviser les lois ou revoir le régime politique. Selon lui, Saied est animé par un désir d’accaparer tous […]

today21 septembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%