A la une

Chokri Jribi : Il est temps d’imposer le pass sanitaire et les non-vaccinés doivent se rattrapper avant le 22 décembre 2021

todayoctobre 25, 2021 3

Arrière-plan
share close

Le membre de la Commission nationale de vaccination contre le coronavirus, Dr Chokri Jribi, a rappelé que le pass sanitaire est l’une des recommandations de la commission et qu’un décret-loi a été émis par le président Saied à cet effet. 

Lors de son passage dans l’émission Expresso du 25 octobre 2021, Dr Jribi a indiqué qu’il est temps d’imposer le pass sanitaire, rappelant que la campagne de vaccination a été à la hauteur des attentes des citoyens. Il reste que le taux de manquement au rendez-vous de vaccination est très élevé. Ce qui est déplorable, selon ses dires, soulignant qu’il est important d’atteindre une immunité collective pour protéger la vie des citoyens et endiguer la pandémie. Ce qui explique l’imposition du pass sanitaire. La Tunisie n’est pas d’ailleurs le premier pays à l’imposer, sachant que la pandémie n’a pas pris fin, ni dans le monde, ni en Tunisie. 

Selon lui, le pass sanitaire est délivré à toute personne totalement vaccinée, âgée de 18 ans et plus, les arrivants à Tunis, ainsi que toute personne justifiant d’un motif l’empêchant de se faire vacciner, comme ceux souffrant d’une allèrgie de l’un des composants du vaccin.

D’après Dr Jribi, le pass sanitaire est exigé pour pouvoir accéder aux espaces publics, aux institutions étatiques, établissements éducatifs, universitaires, centres hospitaliers et sanitaires publics et privés, aux restaurants, aux cafés et à toutes les autres catégories de commerce et sites consacrés aux loisirs, aux fêtes et aux expositions.

Interrogé sur la forme de ce pass sanitaire, le membre de la commission de vaccination a répondu qu’il sera délivré via une application mobile pour faciliter sa lecture, et qui fonctionne hors connexion, appelant dans ce contexte, toutes les personnes complètement vaccinées, à accéder au site evax.tn, d’entrer leur numéro d’inscription pour obtenir le certificat de vaccination, qui sera ensuite introduite dans l’application précitée. Une application, dotée d’une option d’interopérabilité et  qui verra prochainement le jour.

Et d’enchaîner que le pass sanitaire entrera en vigueur le 22 décembre. Entre-temps, les personnes n’ayant pas encore été vaccinées, doivent se rattraper avant cette date, notant que des campagnes de vaccination intensives seront organisées par les ministères. ll est à rappeler que le ministère de la santé a permis aux citoyens de choisir le type de vaccin à administrer, et a mis à leur disposition des équipes de vaccination mobiles, à côté de l’ouverture des Centre de santé de base pour la vaccination des citoyens.

L’invité de l’émission Expresso a noté qu’un grand nombre de personnes n’ont reçu que la première dose, arguant du fait que la situation sanitaire s’est améliorée, alors qu’une seule dose n’est pas suffisante. De toute façon, ces personnes non vaccinées seront obligées de se faire vacciner puisqu’elles ne peuvent plus accéder aux espaces précités, à défaut de présentation du pass sanitaire. Enfin, il est tout à fait légitime et légal de limiter une liberté individuelle lorsque son exercice mettra en péril l’intérêt général.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

Communiqués

ILO SCORE Tunisie organise un atelier de restitution du partenariat avec 8 Centres Techniques de l’Industrie autour du programme SCORE

  Dans le cadre du suivi et de l’évaluation des activités entamées en partenariat entre les Centres Techniques de l’Industrie (CTS) et le programme SCORE de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), un atelier de restitution du partenariat s’est tenu ce vendredi 22 octobre 2021 à Tunis.   Ce partenariat a pour but l’intégration de la formation et de l’assistance technique SCORE, un programme dont l’objectif est le développement conjoint de […]

todayoctobre 25, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%