A la une

Faouzi Zayani : La hausse des prix des oeufs est une rumeur infondée pour semer la confusion et la discorde en Tunisie

todaydécembre 21, 2021

Arrière-plan
share close

Invité de l’émission Smart-Conso du 21 décembre 2021, le vice-président du syndicat tunisien des agriculteurs, Faouzi Zayani, a nié toute intention de hausser le prix des œufs, indiquant que cette information est infondée.

Zayani a assuré que cette denrée est disponible en Tunisie aussi bien chez les aviculteurs que dans le marché parallèle, et ce n’est pas de la faute de l’aviculteur mais des spéculateurs, notant que cette rumeur vise à semer la peur et  la discorde en Tunisie.

L’invité de l’émission Smart-Conso a souligné que cette denrée est bel et bien disponible dans le marché parallèle, tandis qu’elle est en rupture de stock chez les détaillants.

Il a également fait savoir que le ministère du commerce a déjà commencé le stockage des œufs pour faire face à une éventuelle crise de production à l’approche du mois de Ramadan.

Et d’ajouter que l’Etat doit intervenir pour répartir la marge bénéficiaire entre  les 4 maillons de la chaine de production (le producteur, l’industriel, le commerçant et le propriétaire du local commercial), afin que les oeufs soient de nouveau disponibles.

“Je ne pense pas qu’on va recourir à l’importation des oeufs, et même si le ministère du commerce n’intervient pas, cette denrée sera vendue dans le marché parallèle », a-t-il avancé.

Zayani a mis l’accent sur l’augmentation du prix des fourrages ( 30 dinars /tonne), qui va engendrer une hausse de 5 millimes/œuf. Face à cette situation absurde, le ministère du commerce doit intervenir pour fixer la marge bénéficiaire de chaque maillon de la chaine de production.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Bedoui : La valeur des avantages dont bénéficient les fonctionnaires publics est estimée à 2 milliards de dinars

Le professeur d’économie, Abdeljalil Bedoui, a dit que le gel des augmentations salariales pendant 5 ans n’est pas une proposition de la part du gouvernement, mais d’une condition imposée par le Fonds monétaire international (FMI). Lors de sa présence dans l’émission Expresso, il a fait remarquer que cette mesure doit être prise par le gouvernement tunisien sans attendre les instructions du FMI, dans la mesure où elle représente l’une des […]

todaydécembre 21, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%