A la une

Fathi Hanchi : Le Fonds de Transition Energétique a permis de conclure 1600 contrats d’investissement

todaymai 23, 2022

Arrière-plan
share close

Fethi Hanchi, directeur général de l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (ANME),  a indiqué ce lundi, 23 mai 2022, lors de sa présence dans l’émission Eco-Mag, que le Fonds de Transition Énergétique (FTE), créé en 2006, a pour objectif d’agir sur le taux d’intérêt des crédits et d’encourager les banques commerciales à investir dans les projets de transition énergétique.

Depuis sa création en 2006, ce Fonds a permis de financer de nombreux projets  dans le secteur des services énergétiques,  à travers des crédits avec un taux d’intérêt de 5% et remboursable sur 7 ans.

Selon l’invité de l’émission Eco-Mag, près de 25% de la valeur d’investissement varient entre 100 mille dinars et 3 milliards, soulignant que la seule condition pour pouvoir bénéficier ce crédit, est l’octroi d’un crédit auprès d’une banque commerciale avec le taux d’intérêt normal. En effet, ces crédits sont gérés par les banques commerciales et non pas l’ANME, et ce en vertu d’une convention conclue entre le ministre des finances et ces banques en question.

Fethi Hanchi a enfin indiqué que le FTE a permis, en collaboration avec la STEG, de conclure au moins 1600 contrats d’investissement dans le secteur de la maîtrise de l’énergie et d’installer plus de 1000 m2 de panneaux solaires au profit de 400 mille maisons. Plus de 50 mille familles ont également profité de l’énergie solaire pour la production de l’électricité. 


A lire aussi : Taieb Gtari : L’Etat doit prévoir des mesures incitatives à l’investissement dans le secteur des énergies renouvelables

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Mohmaed Goumani : Le navire du président Kais Saied a coulé …

Invité du plateau de l’émission Hdith Esse3a, le dirigeant du mouvement Ennahdha, Mohamed Goumani, a indiqué aujourd’hui, le 23 mai 2022,  que le pays a besoin d’un dialogue national pour sortir de sa crise économique et combler son déficit budgétaire. La Tunisie a ainsi besoin d’un gouvernement de salut et d’un programme de sauvetage, objet d’un large consensus et unissant toutes les couleurs politiques et les organisations nationales. Il faut, […]

todaymai 23, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%