A la une

Ghannouchi : L’occasion de déjouer le coup d’Etat à la turque a été ratée le 25 juillet 2021

todayaoût 1, 2022

Arrière-plan
share close

Dans une déclaration accordée hier, dimanche 31 juillet 2022, au journal Alquds Alarabi, le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a dit que l’occasion de déjouer le coup d’Etat perpétré par Saied à la turque a été ratée le 25 juillet 2021, le jour de l’activation de l’article 80 de la Constitution de 2014, du gel des activités de l’ancien Parlement et du limogeage du chef du gouvernement, Hichem Mechichi.

Ghannouchi a rappelé que 150 sièges d’Ennahdha ont été incendiés, soulignant que des partis politiques importants se sont opposés au référendum et à la Constitution de Saied.

“C’est un coup d’Etat et nous poursuivrons notre lutte pour s’y opposer, depuis qu’il s’agit d’un coup de force illégitime. Nous ne nous sommes pas isolés. C’est plutôt le président Saied qu’il l’est, car les trois quarts du peuple n’ont pas répondu présent à l’appel du président et ont boycotté le référendum”, insiste-t-il.

A lire aussi : Ennahdha : Le référendum a échoué et le projet de Saied a été rejeté par le peuple tunisien

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Boudriga : La Tunisie pourrait conclure un accord de financement avec le FMI d’ici la fin du mois d’octobre

Le président du Cercle des financiers tunisiens, Abdelkader Boudriga, a indiqué, aujourd’hui, le 1er août 2022, lors de son passage dans l’émission Expresso, que si la Tunisie ne parvient pas à conclure un accord avec le Fonds monétaire international (FMI), elle sera obligée de financer son budget en monnaie locale. Ce qui sera de nature de créer une pression sur l’Etat tunisien et mettre en doute sa capacité d’honorer ses […]

todayaoût 1, 2022 1

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%