A la une

Hatem Zaâra : Les solutions de sortie de crise existent, et les salaires des prochains mois seront assurés.

today19 octobre 2021

Arrière-plan
share close

Hatem Zaâra, expert économique, analyste financier et vice-président de l’Association des Experts Monétaires, a indiqué ce mardi 19 octobre 2021, lors de sa présence dans l’émission Expresso, que l’Association a élaboré un rapport préparé par une équipe d’experts opérants dans le secteur économique et financier.

Au micro de Wassim Belarbi, Hatem Zaâra a ajouté que ce rapport est multidimensionnel dans la mesure où il traite, à côté du volet financier et social, certaines questions bancaires outre la politique sectorielle du pays et la gouvernance. Ce rapport passe en revue ces différentes questions dans l’objectif d’évaluer les potentiels de réforme des grandes institutions de l’Etat tunisien.

D’après l’expert économique Hatem Zaâra, les réformes proposées par ledit rapport font l’objet de l’unanimité des experts. Parmi ces propositions, il a mentionné le financement du déficit budgétaire, la restructuration des entreprises publiques et la politique sectorielle de l’Etat, ainsi que l’amélioration du climat d’affaires en passant par la révision de la législation et du système de chance et la numérisation de l’administration.

“Chaque volet de réforme comporte également des mesures minutieuses et un agenda précis, à côté d’un comité de direction et des indicateurs de performance à mettre en œuvre pour réussir ces réformes, et en vue de restaurer la confiance des bailleurs de fonds internationaux et défricher de nouveaux marchés”, a-t-il spécifié.

Et de poursuivre que l’Association a aussi suggéré la création d’un Fonds de sauvetage national pour sauver les institutions publiques prioritaires, selon ses dires, et prendre des décisions audacieuses relatives aux entreprises publiques.

Concernant la dégradation de la notation souveraine, l’invité de l’émission a souligné  qu’il s’agit d’une sanction prévue, et que de l’annonce de la formation du gouvernement a été tardive et qu’on aurait pu surprendre l’Agence de notation Moody’s, indiquant qu’elle aurait du relevé les perspectives  à stable au lieu de négative. 

L’invité du programme Expresso a assuré que la situation financière n’est pas si catastrophique, rappelant la saison de la récolte des olives, avec des estimations variant entre 250 mille et 300 mille tonnes d’olives. Une saison prometteuse qui pourra amortir ces difficultés financières et dynamiser quelque peu l’économie nationale, dans la mesure où le secteur de l’oléiculture sera de nature à renfler la réserve en devises de la Tunisie.

Et d’ajouter : “Les solutions existent et les salaires  des prochains mois seront assurés”.  

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

Communiqués

Tunipages lance des Workshops et des formations sur le perfectionnement des compétences à l’export vers l’Afrique.

La société Tunipages est la première société en Tunisie spécialisée dans les services B2B en ligne. Tunipages est le leader dans la veille commerciale sur les opportunités d’affaires en Tunisie, dans le Maghreb et en Afrique et pays du Golfe. Tunipages lance plusieurs actions de formations et workshops destinées pour le développement des compétences pour l’export. Dans ce cadre, elle organise ce jeudi 21 octobre 2021 un workshop très pratique […]

today19 octobre 2021 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%