A la une

Hechmi Louzir : Le zéro cas de contamination par le Covid-19, ne concerne que l’Institut Pasteur

today1 octobre 2021

Arrière-plan
share close

Hechmi Louzir, directeur de l’Institut Pasteur et président de la campagne nationale de vaccination a indiqué que les informations relayées par les réseaux sociaux sur le 0 cas de contamination enregistré depuis près d’un an, ne sont pas vraies et que l’absence de cas de contamination est un chiffre lié aux échantillons reçus par l’Institut Pasteur uniquement et non pas tous les échantillons à l’échelle nationale.

Hechmi Louzir a ajouté, lors de son passage dans l’émission Club Express, que la situation sanitaire s’est améliorée et que le nombre de nouveaux cas enregistrés est en baisse au fil des jours, sachant que la moyenne générale a atteint moins de 50 cas par 100 000 citoyens.

Pour ce qui est des journées portes-ouvertes de vaccination, Louzir a ajouté que le choix du type de vaccin à administrer pour les personnes âgées de 40 ans et plus, sera de nature à inciter les gens à se faire vacciner, particulièrement ceux qui craignent les effets indésirables de certains vaccins.

Interrogé sur la question de la troisième dose, l’invité de l’émission Club Express a fait savoir que les personnes concernées par cette dose complémentaire, c’est à dire, les sujets âgés, le cadre médical en contact direct avec les patients infectés et les personnes atteintes de maladies chroniques, seront bientôt convoquées pour recevoir cette dose via la plateforme Evax.

Concernant les personnes qui vont voyager et qui ont reçu des doses de vaccin non reconnu par le pays de destination, elles peuvent accéder à Evax.tn, saisir le numéro de vaccination, et seront convoquées dans les plus brefs délais pour recevoir la dose du vaccin reconnu par ledit pays, notant que le nombre des personnes enregistrées à cet effet a atteint, jusqu’aujourd’hui, 5000 personnes.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Charefeddine Yacoubi : Le coût annuel de la corruption est estimé à 2.5 milliards de dinars

Charfeddine Yacoubi, expert en gouvernance et lutte contre la corruption, a déclaré ce vendredi 1er octobre 2021, que l’exploitation du pouvoir pour réaliser des bénéfices personnelles est aussi un acte de corruption, sachant que la petite corruption nous coûte annuellement 450 millions de dinars, tandis que la grande corruption coûte pour la société tunisienne plus de 2 milliards de dinars, selon les statistiques publiées en 2014. Charfeddine Yacoubi a considéré, […]

today1 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%