A la une

Louzir appelle les tunisiens à recevoir leur dose de rappel pour booster leur immunité

todayavril 19, 2022

Arrière-plan
share close

Intervenant sur les ondes d’Express Fm, le président du Comité national de vaccination contre le coronavirus, Hechmi Louzir, a indiqué que les efforts déployés par les autorités sanitaires se poursuivent pour vacciner le plus grand nombre possible de tunisiens et booster leur immunité contre la Covid-19.

Lors de son passage dans l’émission Expresso, Louzir a souligné que le taux de positivité des tests Covid-19 ainsi que le nombre de décès ont chuté. On peut s’attendre à une hausse éventuelle des contaminations en mai 2022. Cette vague ne sera pas virulente et il y aura beaucoup de cas positifs asymptomatiques.

Il a rappelé que l’efficacité des vaccins diminue au fil du temps et que l’immunité acquise s’affaiblit quelques mois après la contamination ou la vaccination. De ce fait, il est probable que le nombre de contaminations augmentent au cours des mois de mai et de juin 2022, même s’il a exclu l’hypothèse d’une sixième vague en Tunisie.

Et d’ajouter que les souches du variants Omicron sont moins virulents que les autres variants  du coronavirus à l’instar du variant Delta.

Il a assuré que la situation épidémique est stable en Tunisie, appelant les tunisiens à se faire vacciner et à recevoir les doses de rappel pour renforcer leur immunité pour faire face aux nouveaux variants éventuels du coronavirus.

Louzir a poursuivi que l’Organisation mondiale de la santé demeure le seul organe habilité à déclarer la fin de la pandémie, rappelant que le virus circule toujours et le risque de contamination est toujours élevé, particulièrement chez les sujets âgés ou souffrant de maladies chroniques.

  

A lire aussi : Fayçal Hedda : Le secteur des assurancs a été affecté par la chute des investissements en Tunisie

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Fayçal Hedda : Le secteur des assurancs a été affecté par la chute des investissements en Tunisie

Fayçal Hedda, chef du pôle commercial de Ami Assurances, a affirmé que la faiblesse de la croissance économique en Tunisie est due à la régression des investissements. De même, les investissements publics et privés ont chuté impactant ainsi directement l’activité du secteur des assurances. Cette situation s’explique également par la hausse du taux d’inflation contre la dépréciation de la valeur du dinar tunisien. Lors de sa présence dans l’émission Expresso […]

todayavril 19, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%