A la une

Hédi Ben Abbes : La Tunisie ne peut pas solliciter l’aide de l’Arabie Saoudite sans lui présenter un programme clair

todayoctobre 23, 2021

Arrière-plan
share close

Hédi Ben Abbes, professeur en relations internationales et géopolitique, a déclaré que l’Arabie Saoudite se trouve dans une situation embarrassante suite à la reprise du dialogue entre son pire ennemi, l’Iran, et les Etats Unis, qui espèrent revenir à la table des négociations pour relancer l’accord sur le nucléaire.

Lors de son passage dans le programme Géo Express du 23 octobre 2021, Ben Abbes a souligné que la Tunisie doit maintenir des relations amicales avec l’Arabie Saoudite, loin de la logique des appartenances et des coalitions, vu l’ambiguïté de  la précarité de ces coalitions et alliances dans la région. Le professeur en relations internationales  a ajouté qu’il est dans l’intérêt de la Tunisie de jouer un rôle stratégique dans la stabilité de la région, insistant sur la nécessité d’élaborer une feuille de route pour pouvoir solliciter l’aide des pays étrangers et instaurer des partenariats avec eux sur des bases solides et dans un climat de confiance.

Et d’ajouter que la Tunisie ne peut pas s’adresser à l’Arabie Saoudite, sans programme clair, rappelant que chaque aide financière a sa contrepartie politique. Cela est évident et normal dans les relations internationales qui doivent prendre en considération les intérêts des deux parties sans que cela ne représente une atteinte à la souveraineté nationale.

Rappelons que la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, effectuera du 23 au 25 octobre courant une visite officielle en Arabie Saoudite, dans le cadre du Sommet de l’Initiative verte du Moyen-Orient (MGI).

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Noureddine Taboubi : La Tunisie n’est pas à vendre!

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a appelé le gouvernement actuel à clarifier sa vision  du secteur public, de la Caisse générale de compensation et de la présenter à l’UGTT pour avis, signalant qu’une fois le gouvernement opte pour des décisions économiquement et socialement douloureuses, cela ne doit pas être fait au détriment de la classe moyenne et des travailleurs. De même, la privatisation du secteur […]

todayoctobre 23, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%