A la une

Hedi Lahmar : Les salaires de près de 600 agents de la société de jardinage de Kébili n’ont pas été versés depuis septembre 2021

today23 novembre 2021

Arrière-plan
share close

Le secrétaire général du syndicat de base des agents de jardinage de Kébili, Hedi Lahmar, a déclaré, ce mardi 23 novembre 2021, au micro de radio Express Fm,  que la société a été créée à l’issue de la conclusion d’un accord , entre les manifestations et l’Etat, en aout 2017, et qu’il ont été séléctionnés suite à un concours officiel et recrutés en vertu  de contrats conclus avec la société depuis mars 2021.

Lahmer a ajouté, lors de son passage dans l’émission Expresso du 23 novembre 2021, que l’Etat et les actionnaires de la société ont augmenté le capital social de 5 millions de dinars pour investir dans des projets, et que seule la part du conseil régional, estimée à 1.7 millions de dinars a été versée, pourvu que les autres actionnaires comblent le reliquat. Toutefois, ils n’ont pas honoré leurs engagements.

Actuellement, 600 agents de la société n’ont pas obtenu leur salaires depuis les deux derniers mois, rappelant que la situation de la société de jardinage de Kébili est lamentable par rapport aux autres sociétés de jardinage dans les autres régions.

L’invité de l’émission Expresso a fait savoir qu’une rencontre a eu lieu la semaine dernière au siège du gouvernorat de Kébili sous la tutelle d’une commission de conciliation, et qu’un accord a été conclu pour le versement des salaires des mois de septembre et d’octobre. Il a également précisé que le mouvement de protestation organisé par les agents de la société intervient suite à l’inactivation des dispositions de cet accord.

Une grève ouverte sera observée, à partir d’aujourd’hui, au siège de la société, , d’après ses dires, rappelant que les agents grévistes ne sont pas des anarchistes et appellent les autorités et les responsables de la société à verser leurs salaires pour apaiser les tensions dans la région.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Faouzi Abderrahmen : Les tunisiens ne sont pas des cobayes et les entreprises citoyennes proposées par Saied seront une reprise de l’expérience socialiste

Invité du plateau de l’émission Ecomag du 22 novembre 2021, l’ancien ministre de la formation professionnelle et  de l’emploi, Faouzi Abderrahmen, a affirmé que les entreprises citoyennes proposées par le président Saied pour faire face au chômage des jeunes ont été préconisées au Brésil et au Yémen, ajoutant que l’économie sociale et solidaire regroupe tous les types de sociétés et entreprises, et favorise la création de richesse et d’emploi.. Dans […]

today22 novembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%