A la une

Imed Hammami : La décision du gel de mon adhésion au Mouvement Ennahdha est illégale et infondée

today03/09/2021

Arrière-plan
share close

Imed Hammami, s’est exprimé ce soir du vendredi 3 septembre 2021, sur la décision du gel de son adhésion au Mouvement Ennahdha, indiquant que cette décision est abusive, injuste et illégale et qu’il n’ a pas été préalablement informé par le gel de son adhésion.

Il a dénié qu’il ait commis des dépassements récurrents comme l’avait précisé le communiqué du Mouvement Ennahdha, ajoutant que le système qui commande le mouvement depuis les élections de 2019 a violé les politiques du parti et a marginalisé ses institutions.

Le dirigeant du Mouvement Ennahdha a souligné, lors de son intervention dans l’émission 18-20, que sa déclaration du 25 août 2021 concernant la dissolution du bureau exécutif du parti critiquant Rached Ghannouchi est à l’origine de la décision du gel de son adhésion. En effet, Rached Ghannouchi a agi unilatéralement et ne cesse de cibler les compétences en suivant la politique de la fuite à l’avant.

Selon lui, il n’est pas possible de procéder à des réformes au sein du Mouvement Ennahdha sous l’égide de la présidence de Ghannouchi. L’organisation du Congrès est désormais une urgence pour soumettre Rached Ghannouchi aux dispositions de l’article 31 du règlement intérieur du parti, en vertu duquel il ne peut plus postuler à un troisième mandat en tant que président du Mouvement.

Eslème Sassi

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Anas Hamadi : Le Conseil supérieur de la magistrature est impliqué dans l’avortement du processus de réforme de la justice

Le président de l’association des magistrats, Anas Hamadi, a accusé le Conseil  supérieur de la magistrature d’être impliqué dans “l’avortement du processus de  réforme de la justice”.  Lors de sa présence dans l’émission Le Grand Express,  Anas Hamadi a révélé, ce vendredi 3 septembre 2021, qu’il existe une certaine manipulation et un certain abus des droits des magistrats, précisant que l’association a appelé le Conseil supérieur de la magistrature à […]

today03/09/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%