A la une

La Tunisie doit rembourser 2,8 milliards de dinars d’ici la fin de l’année 2021

today5 octobre 2021

Arrière-plan
share close

L’analyste financier, Bassem Naifer, a fait savoir que la dette publique de la Tunisie s’est élevée à 10 milliards et 200 millions de dinars en août 2021, contre 7 milliards et 600 millions de dinars pour la même période de l’année précédente, signalant que cet alourdissement de la dette publique est prévisible, sachant que la Tunisie doit rembourser d’ici la fin de l’année 2021, près de 2.8 milliards de dinars. Lors de son passage dans l’émission Ecomag du 5 octobre 2021, Bassem Naifer, a rappelé que les 740 millions de dinars perçus par la Tunisie en exerçant son droit de tirage spécial (DTS),seront utilisés pour rembourser la dette publique extérieure. Quant à la dette intérieure, l’invité de l’émission Ecomag a noté que nous avons dépassé les 5.58 milliards de dinars en septembre 2021, et que des ajustements seront mis en place à travers la loi des finances complémentaires, sachant que le remboursement de la dette intérieure ne posera pas de grands problèmes et qu’il est possible de s’en sortir.
Neifer a ajouté que l’Etat est capable de payer les salaires du mois d’octobre, ce qui n’est pas vraiment le cas pour les mois de novembre et décembre, qui coïncident avec l’échéance des dettes intérieures.

L’accent a été également mis sur l’émission d’un nouvel emprunt obligataire ainsi que l’émission des bons de trésor à court terme (BTCT), durant 52 semaines en 2020, qui a permis de collecter près de 2 milliards de dinars. Il a dit que ça sera aussi le cas pour cette année et que l’Etat va recourir à l’émission des BTCT qui seront remboursés l’année prochaine.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Nizar Chaâri : Le temps des rapports officiels et des contacts directs est révolu et il faut être à l’écoute des attentes des régions

Nizar Chaâri, président du mouvement la nouvelle Carthage, a indiqué aujourd’hui, mardi 5 octobre 2021, lors de sa présence dans l’émission Hdith Esse3a,  que le plan de communication adopté par la présidence de la République, qui diffère des plans de communication habituels. Le Mouvement la nouvelle Carthage, Nizar chaâri a dit que c’est un mouvement civile créé en 2019, qui rassemble de nombreux acteurs de la société civile réunis sous […]

today5 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%