A la une

La Tunisie pourra dans les mois qui viennent exporter ses produits vers les pays africains via l’Algérie

todaydécembre 20, 2021

Arrière-plan
share close

Invité du plateau de l’émission Eco-Mag, Anis Jaziri, président du Conseil d’affaires tuniso-africain (TABC), a déclaré que la Tunisie a obtenu un accord préalable pour exporter ses produits vers les pays africains via l’Algérie, malgré l’interdiction algérienne en raison des craintes liées à la contrebande.

Cette question a été abordée, d’après lui, lors de la dernière visite du président algérien, Abdelmadjid Tabboun, en Tunisie, soulignant que la partie algérienne a demandé un peu plus de temps avant d’officialiser cette décision, en dépit de l’expression de son accord préalable.

Il est à noter que la mise en oeuvre de cette décision requiert la coopération entre le ministère du commerce et les autorités algériennes pour que cette décision puisse entrer en vigueur dans les mois qui viennent.

L’Algérie était toujours au chevet de la Tunisie pendant ses crises ..

Le président du Conseil d’affaires  tuniso-africain a évoqué l’importance des conventions de coopération économiques entre les deux pays, mettant l’accent sur le prêt algérien de 300 millions de dollars accordé à la Tunisie qui vient amortir la crise financière du pays.

Les échanges économiques tuniso-algériennes sont très bas

Anis Jaziei a également abordé la question du déficit des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Tunisie, notant que la Tunisie n’exporte que  1,163milliards de dinars et importe en contrepartie  4.2 milliards de dinars. Le déficit dépasse ainsi les 3 milliards de dinars tunisiens. 

La  réserve de l’Algérie freine le développement des relations économiques

L’invité de l’émission Eco-Mag a dit que rien n’a changé vu la sensibilité de la situation économique en Tunisie et en Algérie, regrettant que malgré les bonnes relations qu’entretiennent les deux pays voisins, les rapports économiques demeurent peu développés à cause des réserves de la partie algérienne.

La situation en Libye est floue..

S’exprimant sur la situation en Libye, Jaziri a indiqué qu’elle est un peu floue et que l’échec des élections libyennes pourrait négativement impacter la situation sécuritaire en Libye, mais aussi en Tunisie.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

محمد صالح العياري

A la une

Mohamed Salah Ayari : La crise des finances publiques requiert un effort de solidarité de la part du citoyen tunisien

Le conseiller fiscal, Mohamed Salah Ayari, a fait savoir aujourd'hui, le 20 décembre 2021,  que la taxe de 300 millimes sur les achats de plus de 50 dinars effectués dans les grandes surfaces a été proposée par le ministère des finances dans le projet de loi de finances 2022, ajoutant que cette taxe a été soumise au Conseil national de la fiscalité. Lors de son passage dans l’émission Eco-Mag, Ayari […]

todaydécembre 20, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%