A la une

L’association tunisienne pour la gouvernance fiscale appelle à la suspension de l’application de l’article 52 de la loi de finances 2022

todayjanvier 13, 2022 1

Arrière-plan
share close

L’association tunisienne pour la gouvernance fiscale (ATGF) a appelé, dans un communiqué rendu public le 13 janvier 2022, le ministère des finances à suspendre l’application de l’article 52 de la loi de finances pour l’exercice 2022, relatif à l’annulation du régime suspensif de la TVA pour les sociétés du commerce international et les entreprises de services exportatrices, jusqu’à la réalisation d’une étude de l’impact de cette mesure sur les entreprises et les citoyens.

Cet article ne respecte pas, selon ce communiqué, le principe de l’égalité devant la loi puisqu’il exclut plusieurs activités soumises au même régime fiscal. Elle a mis en garde contre l’émission de toute note comportant des mesures exceptionnelles qui s’appliquent aux demandes de restitution de l’intérêt sur la TVA imposée sur les sociétés visées par l’article 52 de la loi des finances.

L’association tunisienne pour la gouvernance fiscale a mis en garde contre les répercussions de cette mesure sur les sociétés. Ce qui pourrait engendrer l’augmentation des prix de plusieurs services, ainsi que le rendement des services de contrôle fiscal et la réussite de l’amnistie fiscale. 

Elle a également appelé à élaborer une étude portant sur les impacts de ces mesures et à publier une liste fixant les secteurs concernés par l’annulation du régime suspensif de la TVA, et ce, en impliquant les organes professionnelles dans l’élaboration de cette étude.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Noureddine Hajji : Il faut mettre en place des stratégies sectorielles qui répondent aux enjeux actuels

Noureddine Hajji, directeur général d’Ernest & Young, a affirmé ce jeudi 13 janvier 2022, que les hommes politiques doivent prendre des décisions audacieuses pour surmonter les crises, ajoutant que la situation s’est dégradée au cours de ces dernières années. En effet, les problèmes remontent à l’ère du président déchu Ben Ali, et les taux de croissance ont baissé avant la révolution. Invité de l’émission Eco-Mag, Hajji a fait remarquer que […]

todayjanvier 13, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%