A la une

Moez Laâbidi : Les bailleurs de fonds internationaux estiment que la situation économique en Tunisie est irréparable..

todaymai 24, 2022

Arrière-plan
share close

Intervenant sur les ondes de la radio Express Fm, l’universitaire et expert économique, Moez Labidi, a noté que les investisseurs étrangers qui ont soutenu la Tunisie depuis plusieurs années craignent l’effondrement de l’économie tunisienne et l’inaptitude de la Tunisie à honorer ses engagements.

Lors de son intervention dans l’émission Eco-Mag, Laabidi a ajouté que ces investisseurs se trouvent contraints soit de céder leurs obligations avec une perte de % de leur valeur ou de les maintenir et risquer de tout perdre.

La notation financière de la Tunisie a aussi régressé. La Tunisie est au 7e rang des pays qui connaissent de grandes difficultés financières et ce, à la suite de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie.

Si la Tunisie parvient à conclure un accord avec le FMI, les bailleurs de fonds prendront leur temps et attendront jusqu’à ce que la situation soit plus claire.

“La Tunisie est un pays irréparable aux yeux de ses partenaires”, regrette-t-il, appelant à oeuvrer pour changer cette vision”, a-t-il indiqué.

L’universitaire et expert économique, Moez Laâbidi, a souligné que la conclusion de cet accord donnera, certes, un nouvel élan à l’économie nationale. Reste que le gouvernement doit travailler sur la concrétisation des réformes structurelles proposées dans la mesure où le FMI peut faire sortir le pays de l’oeil du cyclone mais ne peut pas engager des réformes.

“Il faut également changer de mentalités et ne pas se contenter des solutions provisoires et précaires dont la pertinence est limitée dans la durée”, a-t-il conclu.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Mohsen Nebti : Il nous faut un dialogue préalable à la tenue du dialogue national et le président Saied doit être à l’écoute de l’UGTT

Lors de sa présence dans l’émission Hdith Esse3a, Mohsen Nebti, porte-parole du Courant populaire, s’est exprimé sur le décret n°30 portant création de la commission nationale consultative pour la nouvelle République, indiquant que le parti soutient encore le processus du 25 juillet malgré les défaillances des derniers décrets du président Saied. “Le Courant populaire veut réussir ce processus au même titre que ceux qui s’opposent à ce processus mettent tout […]

todaymai 24, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%