A la une

Radhia Jerbi : Malgré la forte représentativité de la femme dans le gouvernement de Bouden, le principe de la parité n’a pas été respecté

today11 octobre 2021

Arrière-plan
share close

La présidente de l’Union nationale de la femme tunisienne, Radhia Jerbi, s’est félicitée de la formation d’un gouvernement marqué par la forte présence de la femme à la tête de plusieurs ministères phares, à côté de la nomination de Najla Bouden pour diriger cette équipe gouvernementale, 12 jours après sa désignation par le président Kais Saied.

Radhia Jerbi a considéré que ce gouvernement rompt avec le passé, du moment où des ministères comme le ministère du commerce et celui de la justice sont dirigés par des femmes. Elle a souligné, au micro de Walid Ben Rhouma, que cela reflète un esprit moderniste reconnaissant la compétence et l’habilité de la femme à gérer des dossiers d’envergure, habituellement considérés comme l’apanage des hommes.

Malgré ce fait, la présidente de l’UNFT a regretté que la représentativité de la femme dans le gouvernement de Bouden n’a pas pour autant respecté le principe de parité, constitutionnellement consacré en 2014, et ne reflète pas la véritable citoyenneté des femmes qui ont contribuer au sauvetage du pays depuis l’indpendance.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Zouhaier Maghzaoui : Le discours du président Saied a été clair et réformiste

Au micro de Walid Ben Rhouma, le secrétaire général du Mouvement Echaâb, Zouhir Maghzaoui, a estimé que la formation d’un gouvernement est un bon pas en avant, surtout avec la présence remarquable des femmes dans cette équipe gouvernementale. Ce qui est une première, d’après lui, dans l’histoire du pays. Cette présence féminine représente une réponse claire pour ceux qui accusent le président Saied d’anti-féministe et d'hostile à l'égalité entre les […]

today11 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%