A la une

Samir Kraba : Un Etat qui se respecte n’imprime pas ses livres scolaires à l’étranger!

todaymars 3, 2022

Arrière-plan
share close

Le président de la Chambre syndicale nationale des fabricants des livres scolaires relevant de l’UTICA, Samir Kraba, a indiqué que les chiffres présentés par le ministre de l’éducation en se basant sur les données du Centre national pédagogique ne sont pas fiables.

Lors de son passage dans l’émission Smart-Conso, il a nié les informations relayées par les médias concernant la subvention des livres scolaires, affirmant qu’ils n’ont réclamé aucune subvention et les chiffres déclarés sont fictifs.

Selon lui, le Centre national pédagogique a lancé un appel d’offres auquel toutes les structures et imprimeries tunisiennes ont participé dont notamment l’imprimerie officielle.

“L’estimation des coûts n’a pas dépassé les 34 millions de dinars, alors que le Centre affiche un autre chiffre de 45 millions de dinars”, a-t-il dit.

Kraba a ajouté que le Centre a évoqué l’existence d’un fonds de subvention d’une valeur de 18 millions de dinars. Ce qui est erroné.

“Il n’est pas admissible que le Centre donne de tels chiffres fictifs, sachant que l’impression des livres scolaires à l’étranger sera probable si les autorités n’écoutent pas les imprimeries tunisiennes.

“Un Etat qui se respecte, imprime ses livres scolaires sur son territoire”, a-t-il affirmé, ajoutant que le conflit avec les propriétaires d’imprimeries est désormais personnel.

D’ailleurs, les imprimeries tunisiennes peuvent imprimer les livres scolaires dans les délais même si cette impression ne sera lancée qu’en avril ou mai 2022.

“Il n’existe pas d’imprimerie dans le monde capable de répondre à l’appel d’offres international lancé par le Centre national pédagogique pour l’impression de 13 millions 770 mille livres d’un trait”, a noté l’invité de l’émission Smart-Conso.

Et d’ajouter que les prix des livres scolaires sont fixés par l’Etat et que plusieurs pays procurent gratuitement les livres scolaires aux élèves.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Le directeur de l’incubateur Agoranov : Une avancée impressionnante réalisée par la Tunisie dans l’accompagnement des startups

Lors de sa présence dans l’émission Expresso du 3 mars 2022, Jean-Michel Dalle, directeur de l’incubateur Agoranov, a indiqué que 450 startups ont été accompagnées par l’incubateur Agoranov. Il a levé 2 milliards d’euros au cours de ces 20 dernières années. Il a salué, dans ce contexte, l’avancement réalisé par la Tunisie dans l'accompagnement des startups, qu’il qualifie d’impressionnant, soulignant qu’il est possible de surmonter tous les obstacles administratifs et fiscaux, grâce au soutien politique du gouvernement à ce secteur […]

todaymars 3, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%