A la une

Boughdiri : Vers la levée progressive des subventions sur le carburant et la mise en place du mécanisme d’ajustement automatique

todaydécembre 29, 2021

Arrière-plan
share close

Invitée de l’émission Expresso du 29 décembre 2021, la ministre des finances, Sihem Boughdiri Nemsia, a précisé que l’augmentation des taxes douanières ne concerne que les produits importés ayant un produit similaire fabriqué localement, notant que cette augmentation du coût de ces produits a pris en considération les engagements internationaux de la Tunisie  et les difficultés au niveau de la production locale.

“Cette mesure s’applique aux produits de consommation et non pas aux matières premières et aux produits semi-finis. La liste de ces produits concernés par cette augmentation a été fixée”, a-t-elle spécifié.

Selon ses dires, cette augmentation vise à renflouer les caisses de l’Etat, résoudre les problèmes de financement et préserver l’équilibre de la balance commerciale.

La  loi de finances 2022 a également prévu des mesures en vue d’encourager le paiement électronique en augmentant de 1% à 5% les agios appliqués sur les paiements en espèces dont la valeur dépasse 3000 dinars.

Et d’ajouter que la loi de finances 2022 a été élaborée malgré les contraintes sociales et financières liées  aux dépenses de subvention et à la masse des salaires.

Pas d’augmentation des prix des matières premières

Malgré la hausse des prix des matières premières sur le marché international, il n’y aura pas de levée de subvention en 2022, notant que les réformes vont se poursuivre jusqu’à 2026 et auront pour objet le système de compensation et la masse des salaires.

Elle a souligné que le mécanisme d’ajustement automatique des prix des carburants sera mis en place en 2022, suivant le rythme du cours mondial du baril, sachant que la variation en hausse ou en baisse sera de 3% et non pas 5%. Ce taux de 3% est le premier pas vers la levée des subventions sur le carburant.

Et de poursuivre que l’Etat s’attache à son rôle social, à travers l’appui des catégories vulnérables et les familles nécessiteuses,  et ce, en dépit des contraintes budgétaires.

18 mille recrutements programmés en 2022

La ministre des finances a fait savoir qu’il y aura des recrutements dans la fonction publique en 2022, indiquant qu’il est possible de faire face à la vacuité de certains postes dans la fonction publique sans alourdir les charges de l’Etat, à travers la mise en place d’un programme de formation continue, et affecter les fonctionnaires au sein des ministères et administrations qui sont en manque de personnel.

A lire aussi : La ministre des finances : Nous comptons sur le financement auprès du FMI pour boucler le budget 2022

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

La ministre des finances : Nous comptons sur le financement auprès du FMI pour boucler le budget 2022

La ministre des finances, Sihem Boughediri, a indiqué, ce mercredi 29 décembre 2021,  que la Tunisie compte sur l’appui du FMI pour financer le budget de l’Etat 2022. Lors de sa présence dans l’émission Expresso, la ministre des finances a évoque l’expérience de la Tunisie avec le FMI, notant que la loi de finances 2022 a pris en considération les enjeux économiques de l’heure et les solutions proposées pour y […]

todaydécembre 29, 2021 2

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%