A la une

Slim Besbes : La clôture de l’année 2021 est le plus grand défi de l’heure

todayseptembre 15, 2021

Arrière-plan
share close

L’ancien ministre des finances, Slim Besbes, a affirmé ce mercredi 15 septembre 2021, lors de sa présence dans l’émission Expresso, que la loi de finances doit comporter des mesures et un programme  pour surmonter la crise économique et relancer l’investissement.

Selon lui, nous aurions une loi de finance élaborée d’une manière formelle et provisoire, comme l’année dernière, puisque nous sommes dépourvues des moyens et des institutions pour l’élaborer et la discuter, estimant que le pays ne sera pas en mesure de faire face aux obstacles et aux enjeux et devra faire avec les moyens existants.

L’ancien ministre des finances a souligné que la loi de finances de 2019 a été élaborée par un gouvernement qui avait des ambitions électorales en 2019. De ce fait, les programmes suggérés n’étaient pas des programmes de sauvetage de l’économie  ou réformistes. C’étaient juste des programmes visant la satisfaction de certaines parties politiques.

L’invité de l’émission Expresso a aussi dit qu’un document a été préparé suite à la formation du gouvernement de Habib Essid. Ce document comporte les grandes orientations stratégiques adoptées par l’Etat, le 15 septembre 2015, à côté d’un plan 2016-2020. Et d’ajouter que le problème est essentiellement lié à la mise en oeuvre de ces programmes et non pas à leur teneur dans la mesure où leur concrétisation passe par un gouvernement homogène doté d’une volonté politique, et ce, nonobstant des résultats des élections.

Selon lui, les réformes et les changements exigent un minimum d’audace et de rigueur. Et de poursuivre que l’Etat peut trouver des ressources pour rembourser ses dettes.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Mohamed Douagi : Les nourrissons sont plus à risque de développer des formes sévères du Covid-19

Dr Mohamed Douagi, président de la Société tunisienne de pédiatrie (STP), a affirmé lors de sa présence dans l’émission Expresso du 15 septembre 2021, que le variant Delta affecte particulièrement les nourrissons de moins d’un an. Selon ses dires, seuls les enfants atteints de maladies chroniques ont développé des formes graves du Covid-19, et que des rares cas d’affection ont été enregistrés chez les enfants âgés entre 6 et 15 […]

todayseptembre 15, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%