A la une

Tabboubi : Les mesures exceptionnelles pourraient faire sortir la Tunisie de l’oeil du cyclone…

today4 décembre 2021

Arrière-plan
share close

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi, s’est exprimé ce samedi 4 décembre 2021, à l’occasion de la célébration du 69ème anniversaire de l’assassinat de Farhat Hached, sur la dégradation de la qualité des services publics, la détérioration du pouvoir d’achat du citoyen, la baisse du taux de croissance, ainsi que l’échec des politiques environnementales en Tunisie.

Il a indiqué que l’UGTT soutient la grève générale qui sera observée ce 10 décembre à Sfax à cause de l’absence de toute approche stratégique pour le traitement et la valorisation des déchets dans la région.

Taboubi a souligné que l’organisation a soutenu au départ les mesures exceptionnelles décidées par le président Saied et a espéré qu’il adhère à son initiative et lance un dialogue national. Il a ajouté que ces mesures exceptionnelles auraient pu être, et peuvent encore représenter un nouveau pas dans le processus démocratique et la valorisation des objectifs de la Révolution.

D’ailleurs,  il a avancé que ces mesures peuvent faire sortir le pays de l’oeil du cyclone, mettant l’accent sur la nécessité de fixer les priorités et d’élaborer une feuille de route claire pour donner un nouvel élan à l’économie tunisienne.

D’après ses dires, il a relevé que les acquis de la Révolution sont menacés en raison des tâtonnements et l’hésitation du président Saied concernant la délimitation dans le temps des mesures exceptionnelles, entravant ainsi la régularisation du processus démocratiques et l’apaisement des pressions étrangères exercées sur la Tunisie.

Et d’ajouter que l’absence d’une approche participative et de réactivité entre les forces politiques et les organisations nationales pourrait mettre en péril la paix sociale en Tunisie.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Les intentions d’investissement en baisse de 20% à fin novembre 2021

Les intentions d'investissement se sont repliées de 20% sur les 11 premiers mois de 2021, a-t-on appris vendredi auprès de l'Instance tunisienne de l'investissement (TIA). En effet, les intentions d’investissement pour les projets dont le coût dépassent 15 MDT ont connu une baisse de 20% durant les 11 premiers mois de 2021 par rapport à la même période de 2020 passant de 2008,4 MDT à 1601,9 MDT et une baisse […]

today4 décembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%