A la une

Zouhaier Maghzaoui : Rached Ghannouchi n’est plus en mesure de diriger son parti

today4 octobre 2021

Arrière-plan
share close

Le secrétaire général du Mouvement Echaâb, Zouheir Maghzaoui, a confirmé aujourd’hui, lundi 4 octobre 2021, que son parti soutient les grandes  orientations du président de la République, Kais Saied, malgré les réserves émises concernant certains points.

Lors de sa présence dans l’émission Hdith Esse3a, Zouheir Maghzaoui, a déclaré que le président Saied est une personne patriote, intègre, légitimement élue par les tunisiens. Selon lui, la position du Mouvement Echaâb n’est pas justifiée par la personne du président. En effet, il a d’ores et déjà soulevé certaines questions comme le régime politique même avant son élection. Ce régime politique est d’ailleurs à l’origine de la crise et que la période d’après le 25 juillet est aussi importante et s’apparente à celle d’après le 14 janvier puisque toutes les deux se recoupent : ces dates marquent la chute des régimes corrompus.

D’après Maghzaoui, les parties au pouvoir après le 14 janvier ont dénaturé la vocation de la Révolution, d’une révolution porteuse d’espoir, symbole de liberté et de dignité à une simple transition démocratique. La Révolution a été ainsi vidée de son essence sociale et a abouti à une démocratie corrompue.

“Le processus de réforme est le plus important en raison des questions brûlantes relatives à la révision constitutionnelle et l’amendement de la loi électorale. Le président Saied doit veiller à ce que ce processus soit participatif en faisant appel aux adeptes du 25 juillet, à ses alliés et aux organisations nationales comme la centrale patronale et l’UGTT dont le rôle demeure historique et incontournable dans de pareilles circonstances”.

Et d’ajouter qu’il ne s’agit pas d’un caprice pour Kais Saied, et qu’il ne veut aucunement accaparer les pouvoir ou qu’il soit avide du pouvoir. Kais Saied a juste répondu aux appels et aux revendications du peuple en vue de passer d’une démocratie corrompue à une démocratie saine.

Maghzaoui a souligné que la démarche participative requiert la participation de tous les partis à l’exception du mouvement Ennahdha, étant l’un des partis qui se sont effondrés après le 25 juillet. S’agissant de Qalb Tounes, ce parti n’existe plus pour le secrétaire général du Mouvement Echaâb. Oussema Khelifi est en France, tandis que Nabil Karoui s’est enfui. Qu’en reste-t-il de Qalb Tounes.

Evoquant la nomination de Najla Bouden à la tête du prochain gouvernement, Zouheir Maghzaoui a indiqué : “Il faut que ce gouvernement réussisse, élabore un programme clair et soit doté d’une équipe harmonieuse”, ajoutant qu’il s’agit bien d’une phase transitionnelle, d’où la nécessité de fixer les missions du gouvernement et les dossiers prioritaires à l’instar du dossier sanitaire, des finances publiques et des revendications sociales.

 

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Zaki Rahmouni : D’autres réunions seront organisées pour fixer le nouveau cadre du dialogue national

L’ancien membre de l’ISIE, Zaki Rahmouni, a fait savoir lors de son passage dans l’émission Expresso du 4 octobre 2021, que la réunion de l’UGTT avec des professeurs universitaires et des doyens vise à trouver des solutions de sortie de crise politique. Cette rencontre s’est tenue, d’après Rahmouni, en vue de fixer les principales thématiques du dialogue national, dont notamment, le régime électoral et le régime politique, sachant que l’Union […]

today4 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%