Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Hakim Ben Hamouda : Nous craignons que la Tunisie entre dans la phase du scénario libanais, et c’est grave !

Écrit par sur juin 8, 2021

L’ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hamouda a affirmé, ce mardi 8 juin 2021, lors de son intervention dans le program Expresso, qu’il y aura une crise économique majeure à venir, assortie de la crainte de passer dans une phase semblable au scénario libanais, qui est « l’incapacité du l’État à remplir ses obligations « , la considérant comme un problème grave et ayant des répercussions fâcheuses.

Hakim bin Hamouda a expliqué que l’effondrement financier et l’incapacité de l’État à remplir ses obligations ont des répercussions représentées par la perte d’efficacité des entreprises publiques et économiques ainsi que la dispersion des institutions politiques. S’y ajoute une grande crainte d’un effondrement financier, que le gouverneur de la Banque centrale a qualifié de « choc ». 

L’invité d’Expresso a indiqué que l’État a des obligations majeures dans les mois à venir, représentés par 500 millions de dollars en principal le 21 juillet 2021, et 500 millions de dollars en « prêt avec une garantie américaine », et en septembre, 250 millions de dollars doivent être remboursés aux autorités locales représentées par les banques de la place. 

Il a souligné que le gouvernement a eu plusieurs discussions et négociations à tous les niveaux, notamment au niveau multilatéral, avec le Fonds monétaire international, notant: « cette question semble prendre beaucoup de temps, nous allons donc retrouver dans une conjoncture économique difficile situation. »

Hakim Ben Hammoud a souligné qu’il a exigé l’activation de la proposition de l’Union générale tunisienne du travail relative au dialogue national de sortie de crise, qu’il considère comme étant la meilleure solution qui se présente actuellement et que sa mise en œuvre semble un rêve lointain compte tenu des divergences politiques.