Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Hichem Ajbouni : Le souci majeur du mouvement Ennahdha est de maintenir Rached Ghannouchi à la tête du Parlement

Écrit par sur juin 18, 2021

Le député du bloc démocrate, Hichem Ajbouni, a déclaré vendredi 18 juin 2021, que la visite effectuée par la commission des finances à l’ARP,  s’inscrit dans le cadre des visites programmées à certaines entreprises comme la Compagnie des phosphates de Gafsa, et la société de ciment au gouvernorat de Kef, et dans le cadre du contrôle parlementaire étant donné que plusieurs séances d’audition seront programmées à l’issue de ces visites.

L’invité de l’émission Club express a mis l’accent sur certains problèmes liés à la cession des entreprises confisquées par l’Etat après la révolution. 

“Un contrat social régional doit être conclu pour mettre fin aux difficultés d’ordre social qui bloque le fonctionnement de la Compagnie des phosphates de Gafsa”, a-il mentionné.

Concernant l’initiative lancée par l’organisation “I Watch”, “ des parlementaires contre la corruption”, le député du bloc démocrate a indiqué que cette initiative a été lancée en vue de consacrer davantage la transparence et la lutte contre la corruption dans le cadre du contrôle législatif des députés et ce en partenariat avec la société civile.

Cette initiative a pour objectif de former les députés concernant les moyens et les stratégies de lutte contre la corruption, en notant que l’organisation I Watch a sélectionné 3 députés du bloc démocrate sur la base de leur honnêteté et de leur réputation.

Évoquant l’organisation des élections législatives précoces, Hichem Ajbouni a réitéré l’attachement du Courant démocrate, à l’organisation d’un dialogue économique et social en considérant que le dialogue sera moins coûteux pour la Tunisie, que l’organisation desdites élections.

Il a affirmé que le Mouvement Ennahdha n’a qu’un seul et unique souci : Que Rached Ghannouchi reste à la tête du Parlement. D’ailleurs, son alliance avec Qalb Tounes et la motion de censure au gouvernement d’Elyes Fakhfekh étaient dans ce sens.

Dans un autre contexte, le député du bloc démocrate a dénié tout rapport entre le Mouvement Ennahdha avec la libération de Nabil Karoui.