Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Houcem Hammi : Il revient au peuple de choisir un nouveau régime politique et l’organisation d’un référendum s’impose

Écrit par sur juin 8, 2021

“La Coalition Soumoud appelle à l’organisation d’un référendum pour que le peuple puisse nettement choisir entre un régime politique présidentiel et parlementaire. Cette solution est la dernière issue de secours possible après l’épuisement de toutes les alternatives d’ordre politique ou juridique”, a annoncé Houcem Hammi, le coordinateur de la Coalition Soumoud.

Lors de sa présence dans l’émission Club express, ce mardi 8 juin 2021, il a déclaré que le limogeage  imprévu de Imed Boukhriss, l’ex-président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), et son remplacement par une personnalité faisant l’objet d’une suspicion de conflit d’intérêts, présagent l’aggravation de la crise politique, et par conséquent de la crise économique.

“C’est toujours le peuple tunisien qui paie le prix des caprices des politiciens et des crises économiques’’, a-t-il ajouté.

Il a précisé que l’appel à l’organisation d’un référendum ne porte aucunement atteinte à la légitimité électorale du président de la République ou à celle de ARP. Justement, c’est à cause du système électoral actuel qu’on vit au quotidien au rythme de la médiocrité, de l’improvisation et de l’absence des compétences au sein du parlement.

Déjà, les décisions prises par le gouvernement tout au long de la crise sanitaire en constituent la preuve. En effet, le gouvernement prend des décisions aujourd’hui pour qu’il se rétracte le lendemain et ainsi de suite, et ce abstraction faite des coûts inestimables de cette démarche gouvernementale arbitraire.

Il a souligné que la Coalition Soumoud opte pour un régime présidentiel où les prérogatives du chef de l’Etat seront déterminées par la Constitution. Ce régime sera, plus sécurisant et plus rassurant que ce régime hybride, d’après l’invité de l’émission Club express.

A cet égard, il a rappelé que le peuple est la source originelle du pouvoir, de la légitimité. Ce qui met en exergue la nécessité de recourir au référendum et de mettre en œuvre tous les moyens possibles comme  la grève générale pour y parvenir, en notant que toutes les formes de lutte et de résilience demeurent envisageables en cas d’absence de réactivité de la part du gouvernement..

Et d’ajouter :” La Coalition Soumoud ne fait pas appel à l’organisation des élections parlementaire ou présidentielle précoces, ou même la révocation du gouvernement. Son ultime objectif est l’appel à la réforme, voire la refonte du système politique à travers un référendum, pour mettre fin aux affres du régime actuel”.