Jalila Ben Khalil: Le vaccin anti-Covid est bien plus efficace qu’il n’est nuisible

Écrit par sur mars 22, 2021

Jalila Ben Khalil, l’une des premiers bénéficiaires de la vaccination contre le Coronavirus a confirmé, aujourd’hui, 22 mars 2021 au micro de radio Express FM, que la vaccination est un processus facultatif, mais il faut être conscient de son importance, ajoutant: « La science a évolué et il n’y a pas lieu de craindre le vaccin.« 

Et de déclarer: “Scientifiquement, la vaccination nous profite plus qu’elle ne nous nuit, et il existe 3 types de vaccin, le premier consiste à prendre des protéines du virus, et le second (Spoutnik), consiste à utiliser d’autres virus qui sont inactifs, et qui ne nuisent pas au corps humain. Le troisième consiste à éteindre le virus et à le désactiver.”

Jalila Ben Khalil a indiqué en outre, que l’efficacité des vaccins ayant été administrés dans toute la Tunisie est supérieure à 90%, quant au risque d’aggravation de la maladie, il est de 0%. Elle a déclaré qu’elle avait reçu la première dose du vaccin et ne ressentait que quelques maux de tête et un peu d’épuisement, indiquant à propos d’un cas qui nécessitait son transfert à l’hôpital, qu’il devrait attendre un peu pour examiner les effets secondaires et s’ils sont vraiment lié à la vaccination ou non.

L’invité d’Expresso a souligné que la vaccination contre le Coronavirus donne des effets secondaires, notant que le système Evax contient un espace pour enregistrer les symptômes auxquels ils ont été exposés. Concernant le faible taux de participation, Jalila Ben Khalil a déclaré qu’il était nécessaire d’expliquer et d’éduquer, soulignant: “Ce qui m’a motivé à recevoir la vaccination, c’est le bagage scientifique que je possède, et que nous n’avons pas d’autre option si nous voulons que la vie revienne à la normale, cela nécessite une immunité collective.

S’agissant des nouvelles mutations, Jalila Ben Khalil a expliqué que la vaccination est efficace contre elles. « Le Tunisien doit s’engager dans le processus de vaccination, et il doit demander, et essayer de comprendre, pour qu’il puisse changer d’avis », considérant que le démarrage des opérations de vaccination ne signifie pas la suspension du protocole sanitaire et des gestes barrières.

Nadya Bechir


En ce moment

Titre

Artiste

Background