Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Le Covid-19 pèse sur l’Europe, l’euro reprend sa baisse face au dollar

Écrit par sur mars 29, 2021

Sur la place de Tunis, la monnaie unique est traitée à 3.3050 tandis que le billet vert s’échange à 2.7850 respectivement contre le dinar tunisien. La paire phare se négocie quant à elle sur le Forex à 1.1780 avec un plus bas intraday à 1.1761.

Le dollar, avantagé par le regain de volatilité, est en légère hausse par rapport aux autres grandes devises (+0,05%), non loin du plus haut de quatre mois touché jeudi dernier.

L’euro continue de céder du terrain face au billet vert à 1,1764 (-0,24%) et il se dirige vers une baisse d’environ 2,5% sur l’ensemble du mois de mars, sa pire performance mensuelle depuis juillet 2019 alors que la campagne de vaccination européenne déçoit, surtout comparée aux Etats-Unis, où la relance se profile..

Une troisième vague de Covid-19 s’est abattue sur l’Europe: en France, un conseil de défense doit se tenir mercredi pour décider d’un éventuel durcissement des mesures actuelles, tandis qu’Angela Merkel a brandi dimanche la menace d’une intervention plus contraignante de l’Etat central si les règles n’étaient pas appliquées fermement. Les informations sur le Covid continuent de donner le ton du marché des changes, expliquent les analystes.

En novembre, alors que le duel virulent entre Donald Trump et Joe Biden inquiétait, la prudence des investisseurs les avait poussés à accumuler les billets verts, valeur refuge. Mais récemment, c’est au contraire la perspective d’une croissance plus vive aux Etats-Unis que dans le reste du monde qui profite au dollar.

Mais à plus long terme, le plan de relance géant prévu aux Etats-Unis devrait doper les importations de la première économie mondiale, ce qui pourrait inverser la tendance et faire baisser le dollar, préviennent les experts.

Outre les informations sur les confinements européens, la semaine écourtée par le long week-end pascal s’annonce chargée pour les cambistes. Le rapport mensuel sur les créations d’emploi dans le secteur privé américain mercredi sera suivi jeudi par l’indice d’activité manufacturière pour mars.  Le lendemain, les investisseurs restés devant leur console malgré un jour férié aux Etats-Unis prendront connaissance du taux de chômage en mars.

En baisse en début de séance avec la perspective d’une réouverture prochaine du canal de Suez, les cours du pétrole sont repassés en territoire positif alors que des armateurs soulignent que le retour à la normale prendra des semaines, voire des mois: le Brent gagne 0,9% à 65,15 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,69% à 61,39 dollars. Les deux références étaient tombées respectivement à 63,13 et 59,41 dollars plus tôt en séance.