Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Le président de l’Institut Français : La francophonie d’aujourd’hui n’est pas celle d’avant et la langue est un moyen d’ouverture culturelle entre les pays

Écrit par sur juin 17, 2021

Le président de l’Institut Français (IF), Erol Ok, a déclaré au micro de la radio Express Fm, lors de sa présence dans l’émission Expresso, ce jeudi 17 juin 2021  que l’IF, a pour objectif non seulement de faire connaitre la culture française dans d’autres pays francophones, mais aussi de faire connaître en France les cultures étrangères.

“Faire vivre les cultures, étant notre slogan, nous essayons de s’ouvrir sur les autres cultures, à travers l’échange des artistes, des penseurs, et jeunes engagés dans la société civile », a-t-il indiqué.

Il a rappelé que la Tunisie avait un rôle fondateur dans la francophonie en précisant que la francophonie n’est pas uniquement la France. C’est plutôt une nouvelle approche d’échange de cultures et de circulation des idées et des oeuvres, en vue de faciliter le dialogue civilisationnel entre les différents pays. En effet,  avec la globalisation, il ne s’agit plus d’une culture monolithique. La langue n’est, en ce sens qu’un moyen pour s’ouvrir, connaître et interagir avec l’autre. 

Il a fait remarquer que “la Francophonie d’aujourd’hui n’est pas celle d’avant”, puisqu’elle reflète une image moderne de la culture française dans un monde globalisé où le plurilinguisme constitue une source de richesse.

Evoquant le Sommet de la francophonie, qui sera organisé le 21 et 22 novembre 2021 à Djerba, il a indiqué que la l’IFT contribuera à l’organisation de ce sommet, en rappelant  que la Tunisie avait joué un rôle fondateur dans la francophonie, en mettant l’accent sur la force des liens unissant la Tunisie et la France, et particulièrement les liens d’ordre culturel. 

La visite du président de l’Institut Français en Tunisie s’inscrit également dans le cadre des travaux de préparation des états généraux du livre francophone, qui se tiendront à Tunis le 23 et 24 septembre 2021,  et ce avant le Sommet mondial de la Francophonie, regroupant les représentants de 22 pays  en collaboration avec l’ambassade de la France e, d’après le président de l’Institut Français.

Et d’ajouter : « Cet événement sera organisé en vue de faciliter la circulation des livres francophones et de les rendre plus accessibles au lectorat dans les différents pays francophones ».