Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Mohamed Fadhel Kraiem annonce le lancement officiel du Fonds des fonds au profit des start-ups tunisienne

Écrit par sur mars 10, 2021

“Le Fonds des fonds dédié au financement des start-ups tunisiennes sera lancé le 16 mars prochain, de 40 millions d’euros, soit 130 millions de dinars” a annoncé le ministre des TIC, Mohamed Fadhel Kraiem au micro de radio Express FM, mercredi 10 mars 2021. Il a ajouté que pas plus tard que lundi dernier, il a été accordé à 25 entreprises le label Start-up, confirmant ainsi une moyenne à un rythme constant tous les mois, à même de faire atteindre le nombre total des entreprises ayant obtenu ce label à 450 start-ups. Selon Mohamed Fadhel Kraiem, ce seuil dépasse l’objectif fixé initialement. Et de poursuivre:” Nous devons travailler de manière à faire rapprocher les start-uppers des décideurs comme les hommes d’affaires en vue de les aider à développer leurs entreprises.”

Par ailleurs, le ministre a expliqué qu’en ce qui concerne les services en ligne fournis par l’Etat, ils sont aux environs de 200 services dont profitent les citoyens et les entreprises. “Il s’agit essentiellement de services d’informations plutôt que de services procéduriaux” a précisé le ministre. D’ailleurs, il a expliqué qu’une grande partie de ces services est méconnue du grand public, raison pour laquelle se tient aujourd’hui une journée informative afin de communiquer sur l’existence de ces services.

“Il est essentiel que tous recourent à ces services en ligne en l’occurrence en cette période pandémique de manière à réduire au mieux les déplacements et les files d’attente” a ajouté Mohamed Fadhel Kraiem. Et de faire référence au portefeuille électronique mis en place au profit des retraités leur permettant de disposer de leurs pensions de retraite sans être obligés de se déplacer au bureau de poste et se résigner à une longue attente.

De plus, le ministre des TIC a indiqué qu’actuellement au niveau de son département, les discussions sont vives quant à la suppression de la procédure de la copie conforme et de la signature légalisée. “Cela reste quelque peu compliqué et la suppression de ces procédures prend du temps. Il s’agit principalement de mesure législative qui doit être régularisée” a expliqué Mohamed Fadhel Kraiem.


Continuer la lecture

Article suivant