Mohamed Trabelsi: Un projet de loi portant sur l’indemnisation des chômeurs pour raison économique, est en cours

Écrit par sur mars 17, 2021

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a déclaré, ce mercredi 17 mars 2021, au micro de radio Express FM, que la plupart des travailleurs du secteur du tourisme travaillent dans le cadre de contrats renouvelables, soulignant: “Nous estimons que 60% d’entre eux ont vu leurs contrats non renouvelés, car le secteur est l’un des plus touchés par la crise du Covid.” Il a ajouté qu’il y avait 300 milles nouvelles demandes du secteur non organisé lorsque le ministère a annoncé l’octroi d’une aide.

L’invité d’Expresso a souligné qu’il existe un consensus de la part de toutes les parties prenantes sur la nécessité de créer une structure de système pour indemniser ceux qui perdent leur emploi. Il s’agit d’un projet de loi portant sur la création d’un système d’assurance contre les pertes d’emplois pour des raisons économiques, qui sera présenté aux partis sociaux et au Conseil national du dialogue social.

Mohamed Trabelsi a déclaré que ce fonds pourrait être composé des contributions de l’employeur, du bailleur et du gouvernement, et qu’il pourrait également y avoir des classes pour soutenir les nouveaux diplômés, affirmant que les entreprises qui souffrent de difficultés devraient contacter la Caisse nationale de sécurité sociale.

En ce qui concerne le nombre de travailleurs touchés par la pandémie de Coronavirus, Mohamed Trabelsi a déclaré que les statistiques officielles sont obtenues auprès de la Caisse de sécurité sociale, car il est question d’entreprises qui opèrent dans le secteur organisé et formel connu par la Sécurité sociale, et non des entreprises du secteur informel.

Le ministre a poursuivi: “Il y a ceux qui ont été référés au chômage technique, dans le cadre du comité de contrôle des licenciements, et il y a ceux qui sortent du cadre du comité de suivi. En 2019, il y avait environ 750 personnes, et en 2020, le nombre a doublé pour atteindre 487%, soit 4 400 travailleurs.” Quant aux travailleurs, en dehors du comité de contrôle des licenciements, c’est-à-dire dans le cadre d’accords bilatéraux entre l’entreprise et le syndicat, il était de 1633 en 2019 pour atteindre 12850 en 2020, ce qui signifie que le total a augmenté de 624%.

Nadya Bchir


En ce moment

Titre

Artiste

Background