Sonia Becheikh: Tahya Tounes travaille sur les préoccupations essentielles des citoyens

Écrit par sur mars 24, 2021

L’ancienne ministre de la Santé et secrétaire générale du parti Tahya Tounes, Sonia Becheikh a déclaré aujourd’hui 24 mars 2021, au micro de radio Express FM, qu’elle a été élue à ce poste dans le cadre de l’instauration du principe de parité, car «la position des femmes dans le parti est pas que des mots, d’ailleurs, il y a 4 postes de responsabilités à la tête desquels sont nommées des femmes, à savoir: le trésorier, le porte-parole officiel et le curateur général et le chef du corps politique », selon elle.

Elle a ajouté que le parti Tahya Tounes avait admis sa défaite et avait fait le bilan depuis les dernières élections, et a déclaré: «Nous allons travailler sur la santé des femmes, la formation, l’éducation et le pouvoir d’achat, et l’importance nécessaire sera donnée aux femmes rurales et aux agriculteurs.

Sonia Bechikh a estimé que 90% des programmes des partis sont répétitifs, et le citoyen est actuellement en colère: «C’est pourquoi notre plan d’action concernera des personnes auxquelles les autres partis n’ont pas pensé»

L’invitée d’Expresso a déclaré que Tahya Tounes a voté pour le gouvernement parce que la tendance était à un gouvernement indépendant. «Nous avons voté la loi de finances 2021 et le remaniement ministériel et nous avons soutenu le gouvernement, mais ce n’est pas sans limites et cela n’est pas un chèque en blanc », a-t-elle soutenu.

Et de poursuivre que la représentation politique du citoyen est négative, car «des interactions peuvent avoir lieu dans tous les parlements du monde, et nous voyons l’impact de son image chez nous, mais aujourd’hui, elle a affecté l’image de la Tunisie à l’étranger et ces interactions se sont malheureusement déplacées dans la rue. »

Sonia Becheikh a expliqué qu’il y a des politiciens qui font campagne depuis 2019, affirmant que la première étape était les élections municipales et que les affaires locales et régionales sont la priorité.

Elle a ajouté qu’un parti sans règles locales et régionales ne peut être localisé. L’ancienne ministre a souligné que le parti n’a pas effectué de déplacements en raison évolué du respect du protocole sanitaire imposé par la pandémie de Coronavirus. Et de préciser : »Nous allons revoir la restructuration des régions après avoir organisé la structure centrale. »

Nadya Bchir

 


En ce moment

Titre

Artiste

Background