Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Zouhour Karray : Le programme TRACE vise à créer 3000 emplois et à accompagner 350 projets

Écrit par sur juin 17, 2021

Le programme tunisien des chaînes d’emploi rurales et agricoles (TRACE), financé par le gouvernement hollandais sous la tutelle de la Banque Mondiale, a pour objectif de créer des emplois dans les régions de Jendouba, Kairouan et Gabes.

Selon la directrice du programme TRACE, Mme Zouhour Karray, la valeur de ce financement est estimée à 14.9 millions de dollars. En effet, ce programme concerne à titre principal les petits exploitants dans le secteur agroalimentaires et les zones rurales, en indiquant que la priorité sera donnée aux jeunes et aux femmes entrepreneurs dans les secteurs : agricole, agroalimentaire, et d’autres secteurs connexes comme l’agrotourisme et l’artisanat etc..

L’invité de l’émission Expresso, a souligné ce jeudi 17 juin 2021, que ce programme a été déjà lancé au cours de cette semaine à Gabès, et sera prochainement lancé à Jendouba et Kairouan, en notant que le programme TRACE pourra concerner d’autres régions dans un avenir proche. Il reste qu’en premier lieu, ce programme couvrira seulement les gouvernorats de Jendouba, Gabès et Kairouan.

Et d’ajouter :” Ce programme a pour objectif d’accompagner 350 projets et de créer plus de 3000 emplois. Les projets qui présentent un fort potentiel de création d’emplois ont plus de chance d’être sélectionnés et  de bénéficier par conséquent de l’assistance technique et du fonds de soutien que proposent le programme.

La directrice du programme TRACE a mentionné que ce projet couvre trois volets : une assistance technique aux organisations de production, aux entrepreneurs et aux PME, une assistance financière  pour la création d’emplois agroalimentaires et ruraux, et enfin la gestion et la coordination des projet à travers l’accompagnement des entrepreneurs dans les différentes étapes de la création de leur entreprise, allant de l’idée jusqu’au lancement  du projet en passant par l’élaboration du business plan (plan d’affaires).

Et d’enchaîner :” Le financement peut être accordé sous forme de dons  (entre 25 mille et 200 mille dinars) ou bien à travers le cautionnement des crédits”.

Mme Zouhour Karray a enfin signalé que les candidatures restent ouvertes d’ici deux ans, c’est à dire jusqu’à l’année 2024, ce qui permettra aux porteurs de projets de préparer leurs dossiers et d’être ensuite financièrement et techniquement accompagnés.