Express FM

Créateurs de Valeur

En ce moment

Titre

Artiste

Background

Ayachi Zammel : le non respect des mesures barrières dans les rassemblements est hautement risqué

Écrit par sur juin 10, 2021

Lors de son passage dans l’émission 19-21, le président de la commission  parlementaire de la santé et des affaires sociales, le député Ayachi Zammel, a indiqué mercredi 9 juin 2021, que le président de l’INLUCC démis de ses fonctions, Imed Boukhris, n’a pas évoqué les 20 mille doses de vaccin AstraZeneca pérmiées auprès des médias avant sa révocation, et que le Parlement n’a reçu aucune correspondance relative à cette affaire de sa part. Ce qui est assez étonnant.

Dans le même contexte, il a fait savoir qu’il croit plutôt à la version du ministère de la santé déniant les propos de Boukhris, en indiquant que ce dernier devra être poursuivi en justice pour ces propos provoquant la panique auprès des personnes ayant reçu des doses de vaccin AstraZeneca. D’ailleurs, plus de 130 mille doses  ont été injectées sans qu’aucune complication ne soit signalée jusqu’alors.

Les déclarations de Imed Boukhris sont irresponsables.Il a ainsi réagi face à la décision de sa révocation..”, a-t-il affirmé.

Concernant l’autorisation de la présence du public au match aller des demi-finales de la Ligue africaine des champions qui opposera l’Espérance sportive à  Al Ahly et qui aura lieu le samedi 19 juin 2021, il a estimé qu’il ne s’agit pas d’une décision appropriée dans la mesure où, il était préférable de n’autoriser l’accès au stade de Radès qu’aux personnes vaccinées ou justifiant d’un test antigénique négatif de moins de 24 heures avant le match. 

S’exprimant sur le Festival international de Carthage, Ayachi Zammel a indiqué qu’il faut strictement respecter les mesures préventives pour lutter contre la propagation du virus, en soulignant que les tests rapides peuvent être efficaces dès lors qu’ils sont faits avant l’accès au Festival. Par ailleurs, le coût desdits tests peut être partagé entre l’administration du festival et le public.

Il a enfin mis en garde contre l’autorisation des rassemblements et des festivals sans  le respect  des mesures barrières nécessaires dont  notamment le port du masque et  la distanciation sociale.