A la une

Ahmed Chaftar : Le projet de la Constitution sera élaboré sur la base des résultats de la consultation nationale

today04/05/2022 50

Background
share close

Le membre de la campagne explicative du projet du président de la République, Ahmed Chaftar, est revenu sur le discours prononcé par Kais Saied à l’occasion de l’Aid, annonçant l’instauration de la troisième République. Chaftar a considéré qu’il s’agit du discours le plus important du président depuis son arrivée au pouvoir en 2019.

Lors de sa présence dans l’émission Expresso du 4 mai 2022, Chaftar souligné que le discours de Saied a mis en place les assises d’une transition qualitative de l’Etat Tunisien, ajoutant que l’opération de construction des institutions de l’Etat moderne touchera bientôt à sa fin et le 25 juillet sera une date phare et décisive pour que la Constitution soit l’expression de la volonté du peuple.

“La révolution basée sur la légitimité est une création tunisienne”, affirme l’invité de l’émission Expresso.

Et d’ajouter : “Deux voies se sont formées depuis le 14 janvier 2011. Une voie qui a levé le slogan de la démocratie, mais cette démocratie est une démocratie formelle basée sur des intérêts partisans des partis politiques qui détiennent l’argent politique et reposent sur des agendas étrangers”.

Il a poursuivi dans ce sens qu’une deuxième voie populaire tentait en ce temps-là de récupérer sa révolution et faire face à la démarche des partis politiques.

“L’opération de la construction reposera sur de nouvelles approches et de nouvelles visions”, développe Ahmed Chaftar.

Sur un autre plan, il a indiqué que les tunisiens ont choisi, à travers la consultation le mode de scrutin uninominal basé sur le découpage en circonscriptions au niveau des délégations, avec la possibilité de  retirer la confiance aux députés élus.

Selon lui, la consultation a bien réussi considérant le nombre des participants, malgré les tentatives de faire avorter cette expérience.

Dans la même veine, il a précisé que la commission dont parlait le président Saied sera chargée de traduire les résultats de la consultation dans le projet de la Constitution qui sera soumis au tunisien, et il appartient au peuple tunisien de l’approuver ou de le rejeter.

Et de poursuivre que le référendum du 25 juillet portera sur le projet de la Constitution élaboré sur la base des résultats de la consultation nationale. Ce projet sera prêt au plus tard le 25 mai courant et fera l’objet de discussions et de débats pour clarifier la vision et permettre aux tunisiens de voter pour ou contre ce projet.

A lire aussi : Al Joumhouri : Kais Saied n’est plus le symbole de l’unité du pays

Written by: Islam Sassi



0%