A la une

Chkoundali : Le contrat social, le dernier maillon du processus de négociation avant la conclusion d’un accord avec le FMI

todayaoût 16, 2022

Arrière-plan
share close

Le professeur universitaire en sciences économiques, Ridha Chkoundali, s’est exprimé, ce matin du 16 août 2022, sur le contrat social qui sera éventuellement conclu entre le gouvernement et la centrale syndicale, considérant qu’il s’agit du dernier maillon de la chaîne des négociations avec le FMI.
Ce contrat sera un message pour rassurer le FMI quant à l’applicabilité du programme de réformes à travers l’implication de l’UGTT dans la mise en oeuvre du programme.
Selon Chkoundali, il semble que l’UGTT a renoncé au processus politique pour se focaliser sur le dossier économique.
L’invité de l’émission Express a prévenu contre la suspension de l’accord de financement par le FMI en cas d’échec du président Saied dans les prochaines élections présidentielles et l’arrivée d’une autre personne, n’ayant pas participé à l’élaboration de ce programme, au pouvoir.
Dans le même registre, Chkoundali a indiqué que l’entourage de Saied réclame l’organisation d’élections législatives et présidentielles anticipées. Ce qui pourrait entraver la continuité du programme du FMI.
L’amélioration du climat des affaires, la levée progressive des subventions, la restructuration des entreprises publiques et la réforme de la fonction publique représentent les principaux réformes à engager, selon le Fonds monétaire.
L’incitation à l’investissement et l’amélioration du climat des affaires pour qu’il soit créateur de richesse sont l’ultime priorité de la centrale patronale.
Chkoundali a noté que la présentation du projet de la nouvelle Constitution au FMI est un indice rassurant dans la mesure où le président Saied est le seul garant de la continuité et l’application du programme du FMI, puisqu’il désigne le chef et les membres du gouvernement, quel que soit le parti politique gagnant aux élections législatives.

A lire aussi : Abbou : Le Tribunal adminsitratif a suspendu la décision de révocation de certains magistrats « corrompus »..

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

ولكم سديد النظر

Chiffre du jour : 100 ha. L’Etat, à travers le Ministère des domaines de l’Etat a cédé 100 ha aux abords de la ville de Nefta (désert) dont 44 ha déjà lotis et 56ha à lotir à la municipalité de Nefta. Ces lotissements viennent en réponse à une demande trop forte des jeunes dont les jeunes couples non accédant à la propriété notamment, et qui désirent s’installer chez eux dans […]

todayaoût 16, 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%