A la une

Hatem Mliki : Celui qui a l’intention de s’immiscer dans les affaires de la Tunisie, n’y rend pas visite

today6 septembre 2021 2

Arrière-plan
share close

Le député indépendant, Hatem Mliki, a dit aujourd’hui, lundi 6 septembre 2021, lors de son intervention sur les ondes d’Express Fm, que la qualification exacte de ce qui se passe ces derniers temps en Tunisie était l’un des objectifs de la visite de la délégation du Congrès américain en Tunisie.

Le Liban, la Grèce, et la Palestine constituent les prochaines destinations de cette délégation visant l’évaluation de l’état des lieux dans la région, selon Hatem Mliki.

La Tunisie a été confrontée à un grand défi, lors de cette visite : la suppression du terme ‘’coup d’Etat’’ de l’esprit de tout partenaire étranger de la Tunisie, vu les répercussions de ce concept sur l’avenir des relations diplomatiques et économiques avec ces pays.

L’invité du programme Le Grand Express a affirmé que cette confusion a été bien explicitée, selon ses dires, notant que toutes les mesures décidées ont été prises dans le strict respect de la Constitution.

Et d’ajouter : “Le mouvement Ennahdha et le parti Qalb Tounes ont insisté, lors de leur rencontre avec la délégation américaine, qu’il s’agit bien d’un coup d’Etat’’.

En revanche, la délégation américaine s’est contentée d’écouter les députés desdits partis sans fournir ni présenter aucune déclaration ou position à l’issue de ces positions.

Pour sa part, il a considéré que la Constitution tunisienne est toujours en vigueur et que les dix dernières années ont donné lieu à une pseudo-démocratie “corrompue”, et que le peuple tunisien en était la victime.

 

Il a appelé à cet effet, le mouvement Ennahdha à clarifier officiellement sa position, et ‘’s’il s’agit bien d’un coup d’Etat, cela signifie que le pouvoir en Tunisie a perdu toute sa légitimité”.

Mliki a rappelé que les événements du 25 juillet ont partagé les partis et l’opinion publique, mettant l’accent sur la nécessité de passer à la formation d’un gouvernement et ne pas trop s’attarder sur les qualifications.

“Celui qui a l’intention de s’immiscer dans les affaires de la Tunisie, n’y rend pas visite et émet sa position officielle à partir de son pays”, a-t-il fait remarquer.

 

Eslème Sassi

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Près de 200 entrepôts inscrits sur l’application du ministère du commerce dédiée aux entrepôts frigorifiques

Le ministère du commerce a annoncé aujourd'hui, lundi 6 septembre 2021, dans un communiqué rendu public, le démarrage de l’inscription mobile sur la plateforme dédiée aux entrepôts frigorifiques, indiquant que près de 200 entrepôts y ont été, jusqu’aujourd’hui, inscrits. Les personnes physiques ou morales concernées doivent procéder à l’inscription sur l’application susmentionnée, d’ici le 20 septembre courant, sous peine des sanctions prévues par la loi. Ce rappel concerne tous les […]

today6 septembre 2021 1

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%