A la une

Hatem Mliki : L’expérience de 2011 a démontré que la priorité en Tunisie ne peut être qu’économique

today13 octobre 2021

Arrière-plan
share close

L’ancien député indépendant, Hatem Mliki, a déclaré  aujourd’hui, mercredi 13 octobre 2021, au micro de radio Express Fm, que l’expérience de 2011 a démontré que la priorité en Tunisie ne peut être qu’économique, soulignant que la Constitution adoptée dans un contexte d’instabilité et de frictions politiques.

Lors de son passage dans l’émission Expresso, Hatem Mliki a exprimé sa crainte de la répétition des erreurs du passé et de la marginalisation des dossiers économiques, dès lors que le débat s’est de plus en plus focalisé sur l’amendement de la Constitution, le changement du régime politique et la révision de la loi électorale.

Selon l’invité de l’émission Expresso, les gens ne sont plus intéressés par la démocratie en raison de l’ampleur qu’avait prise  récemment le volet politique et la marginalisation de la situation économique et ses répercussions sur le niveau de vie des citoyens.

 En effet, la relance de l’économie nationale exige un minimum de stabilité politique, notant que la réforme du régime politique et la révision de la Constitution requièrent au moins deux ou trois ans. Il s’est interrogé, dans ce sens, sur l’avenir de cette économie agonisante.

Et d’ajouter que la garantie d’un avenir sûr et l’incitation à l’investissement particulièrement dans les régions de l’intérieur passent par la dynamisation de l’économie. Les partis politiques et les organisations nationales doivent, entre temps, veiller sur le processus transitionnel politique sans affecter la démarche de réformes économiques.

 L’invité du programme Expresso a considéré que la garantie des droits socio-économique est l’un des fondements de la démocratie, à côté des droits civils et politiques, ajoutant que l’amélioration de la situation dégradée des tunisiens les incitera à s’intéresser davantage aux programmes des partis politiques et au processus démocratique et électoral.

Écrit par: Islam


Article précédent

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%