A la une

La Tunisie perd 25 places dans l’indice de performance environnementale pour l’année 2022

today10/06/2022

Arrière-plan
share close

Lors de son passage dans l’émission Smart-Conso du 10 juin 2022, Molka Draoui, coordinatrice du programme Jeunesse “Génération A’venir” à la fondation allemande Friedrich–Ebert Stiftung, a fait savoir que la situation environnementale est de plus en plus critique en Tunisie. 

S’exprimant sur le dernier rapport de la société civile sur les droits écologiques, Draoui a estimé qu’il s’agit du premier rapport en Tunisie s’intéressant à ces droits, notant que 11 thèmes y étaient abordés.

L’invité de l’émission Smart-Conso a souligné que les droits écologiques n’étaient pas reconnus en tant que droits de l’Homme jusqu’au 8 octobre 2021, la date de la reconnaissance du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU de ce droit comme un droit fondamental.

Elle a indiqué que la Tunisie se classe au 96e rang mondial et 3e à l’échelle africaine en termes de pollution, signalant que l’indice de performance environnementale repose sur plusieurs données comme la sécurité environnementale, la diversité biologique, les ressources aquatiques et le changement climatique.

Selon ses dires, la Tunisie est passée du 71e rang en 2020 au 96e rang en 2022. Parmi les causes de ce recul au classement mondial, elle a cité l’usage excessif du plastique sachant que la Tunisie est le quatrième consommateur de produits en plastique.

L’invitée de l’émission Smart-Conso a également mis l’accent sur le problème du stress hydrique en Tunisie et l’absence de stratégies pour amortir cette crise, ajoutant que certaines créatures sont en voie de distinction en Tunisie.

Tous ces facteurs et tant d’autres sont à l’origine de la perte de la Tunisie de 25 places dans l’indice de performance environnementale.

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Hmaidi : Le ministère de la justice tente vainement de terroriser les magistrats

Dans une déclaration accordée à notre correspondant Mahmoud Zneidi, le président de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), a considéré que le communiqué rendu public hier, le 9 juin 20022, par le ministère de la justice, s’inscrit dans un contexte de terrorisation et de harcèlement des juges par le ministère de la justice.  Pour rappel,  le ministère a dénoncé le harcèlement des magistrats qui veulent reprendre leur travail et assuré qu’il […]

today10/06/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%