A la une

Korchid : La Constitution de 2014 a été rédigée selon une logique de ruse et la proposition de la Commission consultative n’oblige pas Saied!

today13/06/2022

Arrière-plan
share close

Mabrouk Korchid, président du parti “Erraya al Watania”, a déclaré, ce lundi 13 juin 2022, qu’il a depuis plus d’un an appelé à amorcer un dialogue national sur le modèle de gouvernement et le régime politique actuel, considérant qu’il est temps de rompre avec la Constitution de 2014 ayant instauré ce régime et à l’origine de l’aggravation de la crise politique.

Invité du plateau de l’émission Hdith Esse3a, Korchid a indiqué qu’il avait soutenu l’engagement d’un dialogue national initié par l’UGTT, depuis plus d’un an, notant que ce qui se passe aujourd’hui n’a rien à voir du dialogue national et que le décret loi portant création de la Commission nationale consultative pour la nouvelle République n’est qu’une consultation qui sert les intérêts du président composée de personnes qu’il choisit à sa guise.

Il est clair, selon Korchid, que le président a bien déterminé le rôle de la Commission qu’il qualifie de consultative. Autrement, il est libre de choisir ce qui lui plaira et de rejeter ce qu’il n’approuve pas. Le doyen Belaid ne semble pas avoir compris la mission de la Commission nationale dont le rôle demeure purement consultatif et ses décisions n’obligent en aucun cas le chef de l’Etat

“La Constitution de 2014 et celle de 2022, sont élaborées selon une logique de ruse. Une logique qu’avait adoptée le mouvement Ennahdha et suit aujourd’hui le président Saied”, a-t-il souligné.

D’après Korchid, le mouvement Ennahdha a écrit une Constitution difficilement révisable et dont l’amendement nécessite la réunion de plusieurs conditions et dépend de la Cour Constitutionnelle. Ensuite, le président de la République a activé l’article 80 qu’il a utilisé comme matrice pour s’emparer des pouvoirs et mettre en place une Constitution à sa guise.

“Le jour où le président Saied partira, il emportera sa Constitution avec lui”, a-t-il affirmé.

L’invité de l’émission Hdith Esse3a a ajouté que le président Saied est prêt à accuser tout le monde en vue d’accaparer tous les pouvoirs entre ses mains, comme s’il est en train d’accomplir une mission divine.

Sur un autre plan, il a souligné que l’UGTT, comme les partis politiques, a bien compris que le président Saied ne veut pas dialoguer. Ce qui explique leur refus d’y adhérer.

Pour Korchid, le citoyen tunisien n’est pas concerné par les élections et se soucie plutôt du renchérissement des produits vitaux et de la crise de chômage qui ne cesse de se creuser.

A lire aussi : Mehri : Les arriérés des subventions de l’Etat pour la collecte et l’exploitation du lait ont dépassé les 250 millions de dinars

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Mehri : Les arriérés des subventions de l’Etat pour la collecte et l’exploitation du lait ont dépassé les 250 millions de dinars

Lors de son passage dans l’émission Smart-Conso, le président de la Chambre nationale des producteurs du lait relevant de l’UTICA, Boubaker Mehri, a dit, ce lundi 13 juin 2022, que les arriérés des subventions de l’Etat pour la collecte et l’exploitation du lait ont dépassé 250 millions de dinars, affectant ainsi les producteurs du lait qui se trouvent contraints de recourir à l’endettement pour pallier leur crise de liquidité. Mehri […]

today13/06/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%