A la une

Najib Chebbi : Les décisions prises par le président Saied conduiront la Tunisie à l’abîme

todaydécembre 21, 2021

Arrière-plan
share close

Le président de la commission politique du parti Al Amal, Ahmed Najib Chebbi, a indiqué que les décisions prises par le président de la République, Kais Saied, depuis le 25 juillet, conduiront la Tunisie à l’abîme.

Lors de sa présence dans l’émission Hdith Esse3a, Chebbi a déclaré que le gouvernement n’a pas de programme clair. 

Selon lui, le gouvernement a préparé un programme dans des bureaux fermés dans un climat marqué par des rapports tendus avec l’UGTT, considérant qu’il faut penser à élaborer des plans de réformes, pourvu qu’ils soient élaborés d’une manière participative.

Il a également abordé la question de la hausse des prix des matières premières, ajoutant “la baguette se vend à 250 millimes aujourd’hui”.

L’invité de l’émission Hdith Esse3a a indiqué que la Tunisie est dans une situation embarrassante qui exige la mise en place d’un programme clair par des personnes patientes et compétentes, ajoutant que l’opération de réforme passe l’organisation d’un dialogue national.

« La rencontre nationale pour le Salut »

La rencontre nationale de sauvetage intervient pour accélérer le processus de réforme et le retour à une démocratie représentative, soulignant que cette initiative vise à proposer une nouvelle conception, une nouvelle approche pour surmonter la crise actuelle. Il s’agit, selon lui, d’une activité politique et non pas d’une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’un parti politique, car le contexte national actuel n’a pas besoin de partis politiques mais d’une initiative de sauvetage qui répond aux attentes du peuple tunisien, et qui mise sur les jeunes pour assumer des responsabilités de premier rang.

Et d’ajouter que « la rencontre nationale pour le Salut » réunit plusieurs personnalités politiques, conscientes de la sensibilité de la situation et des exigences de l’heure.

La Tunisie face à son double déficit..

Ahmed Najib Chebbi a estimé que la situation politique est à l’origine de la crise économique, et que les gouvernements qui se sont succédés n’ont pas pu protéger les avoirs de l’Etat, notant qu’il n’existe pas de solution économique à défaut de pouvoir politique capable de promouvoir l’économie.

D’après lui, il faut penser à mettre en place un plan pour arrêter le saignement des finances publiques et créer des opportunités d’investissement, et surtout faire face au déficit commercial et à la crise des finances publiques.

L’UGTT est l’organisation la plus importante en Tunisie

L’invité de l’émission Hdith Esse3a a rappelé que l’UGTT demeure l’organisation nationale et populaire la plus puissante en Tunisie qui peut réunir les partis politiques et les organisations nationales.

‘’La dialogue aura lieu tôt ou tard’’ a avancé le dirigeant du parti Al Amal.

Et de poursuivre que l’UGTT a misé sur une personne qui a marginalisé son initiative en optant pour un dialogue électronique, rappelant que le président Saied est aussi responsable de la situation du pays.

Il a appelé enfin la Centrale syndicale à convoquer toutes les parties et à lancer un dialogue national, mettant en garde contre l’aggravation de la crise et la dégradation incessante de la situation socio-économique en Tunisie.

 

Écrit par: Islam Sassi


Article précédent

A la une

Faouzi Zayani : La hausse des prix des oeufs est une rumeur infondée pour semer la confusion et la discorde en Tunisie

Invité de l’émission Smart-Conso du 21 décembre 2021, le vice-président du syndicat tunisien des agriculteurs, Faouzi Zayani, a nié toute intention de hausser le prix des œufs, indiquant que cette information est infondée. Zayani a assuré que cette denrée est disponible en Tunisie aussi bien chez les aviculteurs que dans le marché parallèle, et ce n’est pas de la faute de l’aviculteur mais des spéculateurs, notant que cette rumeur vise […]

todaydécembre 21, 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%