A la une

Nabil Hajji : L’article 80 de la Constitution a été abusivement appliqué

today24 septembre 2021

Arrière-plan
share close

Le dirigeant du Courant démocrate, Nabil Hajji, a déclaré ce matin du vendredi 24 septembre 2021, lors de sa présence dans l’émission Expresso,  que le président de la République, Kais Saied, a accaparé tous les pouvoirs et que le dossier économique semble être le cadet de ses soucis.

Et c’est à cause de ce temps économique que Kais Saied sera déchu, et ce, en dépit de sa popularité. D’ailleurs, le souci majeur du président Saied est la révision de la Constitution, tandis que cette révision n’est pas l’une des préoccupations du peuple tunisien, ni l’une de ses priorités.

Hajji a révélé qu’il n’a voté ni à Nabil Karoui, ni à Kais Saied. Si pour le premier, il a une intime conviction qu’il n’est pas à la hauteur de la présidence de la République, il n’a pas voté à Kais Saied parce que, selon lui, il n’a pas de programme clair.

Et de poursuivre que l’article 80 de la Constitution a été abusivement et excessivement appliqué, notant qu’il a été activé, non pas pour faire face aux voleurs, mais pour réviser la Constitution.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Abdelkarim Hizaoui : La législation relative à l’organisation du secteur des médias doit être adoptée selon une approche participative

Le chercheur et spécialiste en droit des médias, Abdelkarim Hizaoui, a exprimé lors de son passage dans l’émission Club Express, ce soir du jeudi 23 septembre 2021, son inquiétude quant aux dispositions relatives à l’organisation du secteur des médias et de communication, prévues par le décret présidentiel n°117. Hizaoui a fait savoir que ce secteur n’a pas fait l’objet de réformes législatives depuis 2014, et que le seul texte considéré […]

today23 septembre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%