A la une

Slaheddine Jourchi : La guerre de Saied contre la corruption se poursuivra et d’autres personnes seront ciblées..

today12 octobre 2021

Arrière-plan
share close

L’analyste politique, Slaheddine Jourchi, s’est exprimé ce mardi 12 octobre 2021, lors de son passage dans l’émission Expresso sur le discours prononcé par le président Saied à l’occasion de la cérémonie de prestation de serment des membres du gouvernement de Bouden, soulignant que Saied a fait comprendre que ce gouvernement n’est que le premier pas d’une nouvelle démarche visant l’abolition et l’éradication de l’intégralité de l’ancien système.

Jourchi a expliqué que des mutations profondes sur les plans politique et institutionnel, notant que le gouvernement de Bouden est un gouvernement de guerre dès lors que le président est en train de détecter tous les indices précurseurs de complots contre l’Etat tunisien.

Il a ajouté que le gouvernement, en dépit de sa compétence, se retrouvera dans une situation embarrassante et conflictuelle insurmontable.

Concernant l’ouverture des dossiers de corruption, Slaheddine Jourchi a fait savoir que le président Saied est resté égal à lui-même, que certaines personnes seront prochainement ciblées, et que la guerre du président contre la corruption et les corrompus se poursuivra.

Et de considérer que le discours de Najla Bouden prononcé hier, lundi 11 octobre 2021, n’est qu’une déclaration d’intentions et ne représente aucunement un programme politique et économique clair comportant des chiffres et des engagements, ajoutant que l’évaluation de ce gouvernement après l’exécution de son programme à la lumière d’une crise économique sans précédent.

Écrit par: Islam


Article précédent

A la une

Mouna Kraiem : La cheffe et les membres du gouvernement auraient du prêté serment sur le décret n°117 et non pas sur la Constitution!

“C’est un gouvernement unique en son genre dans l’histoire du système politique tunisien”, a commenté, Mouna Kraiem, professeure de droit constitutionnel, la formation du gouvernement de Najla Bouden, valorisant la forte représentativité de la femme dans ce gouvernement. Au micro de Wassim Belarbi, Mouna Kraiem a mis l’accent, lors de son passage dans l'émission Expresso du 12 octobre 2021, sur les qualités scientifiques et la compétence des membres du gouvernement, […]

today12 octobre 2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%