Actualités

Ahmed Azouzi : Il faut repenser le modèle économique dans le secteur des médias

today26/10/2020

Arrière-plan
share close

Invité sur le plateau de l’émission Expresso sur les ondes de radio Express FM du lundi 26 octobre 2020, Ahmed Amine Azouzi, expert en économie de la communication, des industries culturelles et créatives, a indiqué que le secteur des médias décline une dimension économique à prendre en considération au même titre que sa dimension sociale et déontologique. Il a expliqué que le business modèle du secteur médiatique relatif aux médias privés repose, en grande partie sur la réalisation des recettes publicitaires. « Aujourd’hui, et dans le monde entier, ce business modèle n’a plus beaucoup de sens. Ce qui existe actuellement c’est un modèle de revenu mixte, en ce sens que les recettes proviennent de plusieurs sources » a souligné Ahmed Amine Azouzi.

Dans le même propos, l’invité d’Expresso a expliqué que de plus en plus en Tunisie, les investissements publicitaires s’orientent vers le secteur digital. Il a fait noter également que l’investissement publicitaire dans les radions a baissé de 14%, ce qui représente une part importante. Cet indicateur dénote de la nécessité de changer de business modèle. En outre, Ahmed Amine Azouzi a évoqué la question de la régulation économique des médias qui consacre une pluralité des acteurs qui sont viables économiquement. « Si les médias ne peuvent pas assurer leur survie économique, nous pouvons toujours parler de pluralité mais elle finira par disparaître d’elle-même » a ajouté Ahmed Amine Azouzi.

Nadya Bchir 

https://www.facebook.com/RadioExpressFm/videos/781611169052060/?epa=SEARCH_BOX

Écrit par:


Article précédent

Actualités

Nissaf Ben Alaya: Les efforts sont actuellement concentrés pour freiner la recrudescence de la pandémie

La directrice générale de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes Nissaf Ben Alaya a indiqué samedi que les efforts sont actuellement concentrés pour briser la tendance à la hausse du coronavirus afin que le pic de propagation du virus ne soit pas atteint et pour éviter les répercussions dangereuses que cela pourrait entraîner sur le système de santé en raison de la capacité limitée des hôpitaux, notant que le comité scientifique a conseillé de maintenir toutes les mesures exceptionnelles […]

today24/10/2020


0%