A la une

Hmaidi : Les deux tiers des magistrats révoqués par le président Saied sont intégres

today18/06/2022 17

Background
share close

Anas Hmaidi, président de l’association tunisienne des magistrats, a révélé, aujourd’hui, le 18 juin 2022, dans une déclaration accordée à notre correspondante, Sonia Khemissi, qu’il a été convoqué en urgence par l’inspection du ministère de la justice, jeudi 16 juin vers 17h pour comparaître devant le ministère de la justice, sans qu’il ait le droit de se défendre ou de consulter les documents de l’affaire.

Ces pratiques s’inscrivent dans la tentative des autorités qui s’acharnent à harceler et terroriser les magistrats, selon Hmaidi, ajoutant que l’inspection du ministre de la justice veut poursuivre l’association des magistrats pour son activité syndicale et sa représentation des magistrats victimes de la décision abusive du président Saied.

Il a réitéré le refus de l’association de se soumettre à quiconque et son attachement à défendre les intérêts et les droits des magistrats.

Aux dires de Hmaidi, ces méthodes rappellent des pratiques révolues basées sur la terrorisation.

Il a appelé les autorités à s’asseoir à la table de dialogue et de reconnaître l’injustice subie par les magistrats. Il a également appelé à lutter contre la corruption dans toutes les institutions de l’Etat, dont notamment le pouvoir juridictionnel, tout en respectant les garanties légales dans le cadre d’un procès équitable.

Le président de l’association des magistrats a fait remarquer que les deux tiers des magistrats révoqués sont intègres, estimant que leur révocation n’a rien à voir avec la lutte contre la corruption. Cette décision a pour objectif de les terroriser et de porter atteinte à leur indépendance. 

A lire aussi : Ayachi Zammali : Le référendum sera instrumentalisé par le président Saied pour falsifier la volonté du peuple

Written by: Islam Sassi



0%