Actualités

Change: Séance du 19/10/2020

today19 octobre 2020

share close

Sur la Place de Tunis, la devise unique est traitée à 3.2650 tandis que le billet vert s’échange à 2.7800 respectivement contre le dinar tunisien. La paire phare se négocie quant à elle sur le Forex à 1.1770 avec un plus haut intraday à 1.1793.

Sur le marché des changes, l’indice dollar recule de 0,43% et l’euro en profite pour prendre 0,57% à 1,1785 dollar.  Au cours des dernières semaines, le billet vert s’est renforcé dans l’espoir qu’un certain type de relance serait approuvé avant ou peu après l’élection. Toutefois, à ce stade, cela semble de plus en plus improbable. La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a décrit à plusieurs reprises l’offre de relance du président Donald Trump comme étant grossièrement insuffisante.

Au cours des prochaines 48 heures, la hausse du dollar sera tributaire des enquêtes manufacturières de l’Empire State et de la Fed de Philadelphie qui doivent être publiées jeudi et les ventes au détail vendredi.

La livre britannique de son côté montait face à l’euro et au dollar lundi, soutenue par des propos du ministre d’Etat britannique Michael Gove qui a assuré dimanche espérer un accord sur le Brexit. La livre gagnait 0,76% face au billet vert, à 1,3013 dollar.

Alors que le Royaume-Uni et l’Union européenne ont jusqu’à la fin de l’année pour trouver un accord, les propos chocs de Boris Johnson vendredi avaient dans un premier temps affaibli la livre. Le Premier ministre britannique avait déclaré à la télévision que le Royaume-Uni devait se préparer à un échec des négociations commerciales post-Brexit sauf changement fondamental de la position européenne. Mais avant même la fin de la séance, la livre s’était ressaisie.

Sur le plan macroéconomique, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine a été à 4,9% sur un an après 3,2% au deuxième trimestre. Les ventes au détail ont parallèlement enregistré en septembre leur plus forte croissance depuis décembre dernier, une évolution jugée de bon augure pour les performances économiques du quatrième trimestre.

Les cours du pétrole sont en baisse, la croissance économique de la Chine plus faible que prévu au troisième trimestre et la recrudescence des cas de contamination par le coronavirus affectant les perspectives de reprise de la demande. Le Brent abandonne 0,35% à 42,78 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,29% à 40,76 dollars. Les investisseurs attendent les conclusions de la réunion d’un comité ministériel de l' »Opep+ », qui pourrait retarder l’assouplissement des mesures d’encadrement de la production.

Écrit par: Manel gharbi


Article précédent

Actualités

HIFL : Les collectivités locales n’ont utilisé que 36% des fonds qui leurs sont alloués

La valeur des excédents au niveau des finances locales s'éleve à 744 millions de dinars, a déclaré Amel Elloumi Baouab, présidente de la Haute Instance des Finances locales, lors de son passage sur les ondes de radio Express Fm, lundi 19 octobre 2020. Elle a ajouté que les collectivités locales n'a consommé que 36% des fonds alloués à leur profit, ajoutant que de nombreux projets restent bloqués en raison notamment de problèmes d'ordre foncier. L'invitée d'Ecomag a également expliqué qu'il […]

today19 octobre 2020


0%